Lutter contre la précarité menstruelle sur les campus : l’EPF s’engage et agit !


ANNONCES

Lutter contre la précarité menstruelle sur les campus : l’EPF s’engage et agit ! L’EPF, (Ex-école Polytechnique Féminine) forme depuis 1925 des ingénieur·e·s généralistes, innovants, responsables et de dimension internationale.

Lutter contre la précarité menstruelle sur les campus : l’EPF s’engage et agit !
Pixabay

ANNONCES

L’école compte 2 400 étudiants dont 35% de filles, un chiffre élevé puisque moins de 20% des étudiant·e·s sont des femmes dans les écoles d’ingénieur·e·s françaises.

Précarité menstruelle sur les campus : l’EPF s’engage et agit !

Cette année, grâce à la Contribution à la Vie Etudiante et de Campus (CVEC) et à l’entreprise solidaire Périodes, l’école a installé des distributeurs de protections hygiéniques en coton bio dans les toilettes de ses trois campus. Les protections périodiques sont en libre-service gratuitement pour tous les élèves.

La situation sanitaire affecte tout particulièrement les étudiant·e·s, c’est pourquoi, l’EPF a tenu à agir au plus vite.


ANNONCES

Cette nouvelle mesure s’inscrit dans la volonté de l’école de lutter contre la précarité menstruelle qui touche encore un trop grand nombre d’élèves, et plus globalement dans la lutte contre la précarité étudiante dans laquelle l’EPF s’est engagée.

Malgré la situation sanitaire, les TP et examens sont maintenus en présentiel dans le respect des gestes barrières. Depuis le 25 janvier les étudiant·e·s de première année, ont également repris les cours de TD sur les campus, ce qui explique l’installation de ces distributeurs à la rentrée de janvier.

« Ma Louloute » : le kit pour les premières règles des jeunes filles


Annonces