Les recherches INRAE à l’heure de la pandémie de Covid-19


ANNONCES

4.9
(9)

La pandémie de Covid-19 a bouleversé bien des aspects de nos vies, et la recherche scientifique a été très vite mobilisée pour aider à comprendre, lutter et mesurer les impacts de ce virus. Les scientifiques ont chacun apporté leurs connaissances dans leurs spécialités respectives.

 pandémie de Covid-19
Pixabay/DR

ANNONCES

Ainsi, dès le printemps 2020, les chercheurs d’INRAE ont participé aux recherches autour de la Covid-19, en axant leurs travaux sur le suivi et la prévention des émergences de zoonoses, sur la propagation de l’épidémie, sur la virologie fondamentale qui permet de mieux connaitre le virus, sur le développement de traitements innovants, mais aussi sur les premiers impacts caractéristiques de cette pandémie. Ils s’intéressent en effet d’une part aux mécanismes expliquant les troubles physiques causés par le virus et d’autre part aux changements sociétaux provoqués par le bouleversement de nos quotidiens. Le détail de plusieurs projets phares menés à INRAE ont été présenté lors d’une conférence de presse, sur les dernières avancées sur le front des connaissances des vaccins, des variants et de leur propagation.

Alors que tous les continents sont touchés par la pandémie de Covid-19, la recherche scientifique mondiale s’est mobilisée dès l’apparition de l’épidémie en Chine pour aider les sociétés à faire face à cette crise. De par la pluridisciplinarité de ses recherches, INRAE participe activement à de nombreux projets de recherche. Les chercheurs INRAE de disciplines variées, de la virologie à la sociologie en passant par l’épidémiologie, l’écologie ou les mathématiques, ont unis leurs compétences pour produire des connaissances et aider les décideurs dans la gestion de la pandémie de Covid-19.

A titre d’exemple, l’institut mobilise son expertise sur les coronavirus animaux et les modèles animaux pour mieux comprendre la physiopathologie du SARS-CoV-2 afin de guider les stratégies de lutte et de prévention contre ce virus. Nos épidémiologistes et modélisateurs ont utilisé leur expertise sur la gestion épidémique de très grandes populations animales ou végétales pour étudier la propagation du virus et développer des modèles de prédiction de l’évolution de l’épidémie dans le pays et dans le monde. Enfin, la pandémie de Covid-19 n’a pas que des conséquences sanitaires mais affecte tous les aspects de nos vies. C’est pourquoi des sociologues et économistes d’INRAE s’intéressent aussi aux effets de la crise sur nos comportements et notre société (alimentation, perception des mesures sanitaires, organisation de la gestion de l’épidémie…).


ANNONCES

La pandémie de Covid-19 a mis en lumière notre manque de connaissances sur les risques d’émergence de nouvelles épidémies, leur prévention et leur contrôle. Sur ces points, l’approche interdisciplinaire de type « Une seule santé » (One Health – Eco Health) à l’interface entre santé animale, santé humaine et santé environnementale, approche promue par INRAE depuis longtemps, prend tout son sens. C’est dans cette optique qu’a été lancée, à l’initiative d’organismes de recherche au premier rang desquels INRAE, l’initiative internationale PREZODE. Elle combinera projets de recherche et actions opérationnelles pour mieux évaluer et détecter les menaces d’émergences zoonotiques, assurer une surveillance en temps réel et mettre en place des actions de prévention.

Pandémie de Covid-19 : Le replay de la conférence de presse

Crédit/Source : service de presse INRAE

Noter cet article

Un coup de coeur ? Alors votez !

Note moyenne 4.9 / 5. Nombre de notes : 9

Aucune note

LIENS SPONSORISES


Annonces