« La petite femelle » : histoire et casting du téléfilm de ce soir sur France 2


ANNONCES

4.3
(12)

« La petite femelle » est le titre du téléfilm inédit proposé ce soir par France 2 dans le cadre d’une soirée spéciale sur l’affaire Pauline Dubuisson. Au menu de cette soirée, deux programmes inédits :

– « La petite femelle », une fiction de Philippe Faucon, adaptée du livre de Philippe Jaenada

– Un documentaire “Infrarouge” qui retrace l’enquête de l’auteur à travers photographies, archives de l’époque et séquences dessinées.

« La petite femelle »
Sarah ALCALAY/JPG Films/FTV

ANNONCES

« La petite femelle » : histoire et casting du téléfilm

Cette affaire inoubliable reste marquée par la personnalité énigmatique de cette femme accusée du meurtre de son amant, qui inspira en 1961, Henri-Georges Clouzot pour son film “La vérité” avec Brigitte Bardot.


ANNONCES

Avec : Lucie Lucas (Pauline), Lorenzo Lefebvre (Félix), Helena Noguerra (Mère de Félix), Jean Dell (Père de Félix), Florence Thomassin (Eva)

L’histoire : Novembre 1953. Pauline Dubuisson est accusée d’avoir tué de sang-froid son amant. Mais qui est donc cette jeune femme dont la France entière réclame la tête ? Une arriviste froide et calculatrice ? Un monstre de duplicité qui a couché dans le lit de l’Occupant, a été tondue, avant d’assassiner par jalousie un garçon de bonne famille ? Ou n’est-elle, au contraire, qu’une jeune fille libre qui revendique avant l’heure son émancipation et questionne la place des femmes au sein de la société ?

Et juste après…

Juste après, soit dès 22H40, retrouvez le documentaire d’Infrarouge “Pauline Dubuisson, l’impossible oubli”.

Le 17 mars 1951, Pauline Dubuisson tire trois balles de pistolet sur son ancien amant, et le tue. Condamnée aux travaux forcés à perpétuité, elle n’échappe à la guillotine que grâce à l’unique femme du jury. Car, au- delà du crime passionnel, c’est d’abord une femme que la justice de l’époque condamne. Une femme libre, une étudiante en médecine brillante, une adolescente qui “a couché” avec des Allemands durant la guerre, une “hyène” comme la qualifiera le procureur.

En 1961, alors qu’elle sort de prison, “La vérité” de Georges Clouzot sort sur les écrans avec Brigitte Bardot dans le rôle principal. Le film, tiré de l’histoire de Pauline, va précipiter sa fin tragique.

« La petite femelle » puis “Infrarouge”, c’est ce soir dans le cadre d’une soirée sur l’affaire Pauline Dubuisson. Et c’est dès 21h05 sur France 2 ou en replay sur France.TV

Noter cet article

Un coup de coeur ? Alors votez !

Note moyenne 4.3 / 5. Nombre de notes : 12

Aucune note

LIENS SPONSORISES


Annonces