Pendant le confinement, 58% des Français pratiquent une activité sportive


ANNONCES

4.8
(9)

58% des Français pratiquent une activité sportive pendant le confinement du Covid-19. Plutôt une bonne nouvelle non ? Ginkoia, filiale du groupe DL Software et leader français de l’édition de logiciel au sein de la distribution d’articles de sport, a souhaité apporter un éclairage à son écosystème en cherchant à mesurer l’impact du confinement sur les habitudes sportives des Français ainsi que leurs modes d’achat liés au sport.

confinement
Public Domain/skeeze/Pixabay

ANNONCES

Les grands enseignements de l’étude

– La majorité des Français a pratiqué au moins un sport durant le confinement (58%). Les plus jeunes privilégient des pratiques de cardio-training en intérieur (25%), tandis que les plus âgés optent surtout pour des activités extérieures de type marches/randonnées (45%).​•

– Des mouvements importants sont à prévoir concernant les canaux d’achat des articles de sport. Alors que les jeunes sont nombreux à vouloir se reporter sur les achats en ligne, (42%) les Français plus âgés expriment plus souvent un souhait de faire davantage leurs achats dans les magasins (19%).


ANNONCES

Confinement : 46% des Français font du sport à la maison

Malgré un contexte peu favorable à une pratique sportive épanouie, les Français exercent tout de même au moins une activité physique régulière (58%) Fait notable, 46% des français font du sport à leur domicile, notamment les plus jeunes. C’est le cas pour 56% des 18-24 ans, contre 37% des 50-64 ans. Les sports les plus pratiqués à la maison, quelque soit l’âge, sont le vélo d’appartement (16%), le fitness (13%), et la musculation (10%). ​Le fitness et la musculation sont les deux sports que les Français âgés de 18 à 24 ans pratiquent le plus (25% dans les deux cas​).,

En revanche, la randonnée / marche est l’activité physique favorite de toutes les autres catégories d’âge (22% pour les personnes âgées de 25 à 34 ans, 21% pour celles âgées de 35 à 49 ans, 27% pour celles âgées de 50 à 64 ans et 45% pour celles âgées de 65 ans et plus).

Vers un changement durable des modes d’achat lié au sport ?

43% des ​Français déclarent que la crise sanitaire aura un impact sur le choix du canal d’achat d’articles de sport, ​durant les 30 premiers jours du confinement. Toutefois, ces changements vont quasiment autant dans le sens d’un passage aux achats en ligne (23%) que d’un passage aux achats en magasin (20%).

● ​Parmi les Français qui comptent acheter des articles de sport pendant les 30 premiers jours du déconfinement, l’intention de changer ses modes d’achat est la plus forte chez les plus jeunes (66% chez ceux âgés de 18 à 24 ans, 56% chez ceux âgés de 25 à 34 ans, 51% chez ceux âgés de 35 à 49 ans, contre 28% chez ceux âgés de 50 ans ou plus).

● ​Alors que les Français âgés de 25 à 34 ans comptent privilégier davantage les achats en ligne (42% contre 14% pour les achats en magasin), les Français âgés de 50 ans et plus vont privilégier davantage les achats en magasin (19% contre 9%).

Thierry Briet, Directeur Général de Ginkoiaajoute : ​“Malgré le contexte, notre étude confirme que la pratique d’un sport, qu’il soit indoor ou outdoor, est importante pour les Français. Il sera intéressant de suivre si le sport à la maison post-confinement se pérennise. L’étude révèle également que les Français sont aujourd’hui prêts à consommer le sport différemment. Internet est certes de plus en plus utilisé pour acheter, notamment par les plus jeunes, mais les canaux, qu’ils soient physiques ou digitaux, ne s’opposent pas. Au contraire, ils se complémentarisent de plus en plus. Entre acheter sur Internet et acheter en magasin, les Français comptent, selon cette étude, choisir le meilleur des deux mondes. C’est une tendance que nous observons depuis de nombreux mois et qui va visiblement s’accélérer. La notion de phygitalisation1 prend ici tout son sens. Agissant comme catalyseur, le déconfinement semble ouvrir le champ des possibles en matière de nouveaux modes de consommation. Les points de vente vont devoir se réinventer, combinant ainsi les avantages du point de vente physique avec ceux du digital : tablette vendeur, borne d’informations, service click & collect, etc. Cela accélérera probablement la mise en place de stratégies multicanales pour les enseignes. Quant à l’émergence des cours de sport en ligne, ce canal de diffusion a tout intérêt à perdurer puisqu’il semble avoir fait naître de nouvelles passion si l’on se fie aux chiffres ! ”

Méthodologie : ​sondage Opinion Way pour Ginkoia réalisé par questionnaire auto-administré en ligne du 22 au 24 avril 2020 auprès d’un échantillon de 1022 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, constitué selon les méthodes des quotas, au regard des critères de sexe, d’âge, de catégorie socioprofessionnelle, de catégorie d’agglomération et de région de résidence.

Noter cet article

Cliquez sur les étoiles pour voter

Note moyenne 4.8 / 5. Nombre de notes : 9

Aucune note

LIENS SPONSORISES