Endométriose : une étude démontre l’efficacité de Pycnogenol® pour soulager les douleurs…


ANNONCES

4.8
(12)

Une étude démontre l’efficacité de Pycnogenol® associé aux contraceptifs oraux pour soulager les douleurs liées à l’endométriose.

L’étude montre que l’extrait d’écorce de pin breveté joue un rôle primordial dans la réduction de l’inflammation associée à l’endométriose et aux règles qui touche des millions de femmes à travers le monde.

silviarita/Pixabay

ANNONCES

Une étude démontre l’efficacité de Pycnogenol® associé aux contraceptifs oraux pour soulager les douleurs liées à l’endométriose

Une étude publiée dans le numéro de décembre 2013 de l’International Journal of Women’s Health a révélé que l’ingrédient santé naturel Pycnogenol®, extrait d’écorce de pin maritime des Landes, réputé pour ses propriétés antioxydantes, réduisait significativement les douleurs et l’inflammation liées à l’endométriose. Il peut aussi, combiné à un contraceptif oral, combattre la dysménorrhée. L’endométriose est un état inflammatoire chronique souvent associé à des douleurs menstruelles intenses et à une infertilité.

« L’endométriose est un problème de santé courant qui touche des millions de femmes. Malheureusement, elles sont nombreuses à croire qu’elles doivent accepter ces douleurs menstruelles invalidantes comme faisant partie de leur vie, alors qu’il existe des solutions naturelles », explique le Dr. Fred Pescatore, médecin américain spécialiste en médecine nutritionnelle. Cette nouvelle étude repose sur plusieurs essais qui ont démontré que Pycnogenol® représente une alternative naturelle sûre et efficace pour réduire l’inflammation et atténuer les symptômes tels que les douleurs et les crampes abdominales pendant les règles.


ANNONCES

Dans cette étude, menée en collaboration par les établissements brésiliens Instituto da Mulher et Itaigara Memorial Day Hospital, des chercheurs ont traité et suivi 45 patientes âgées de 22 à 37 ans chez lesquelles on avait diagnostiqué une endométriose à divers degrés de sévérité. Les patientes ont été réparties en quatre groupes de traitement et évaluées avant le début du traitement et après trois mois de traitement. Deux différents types de contraceptifs oraux ont été évalués, individuellement et en combinaison avec Pycnogenol®. La douleur a été évaluée à l’aide d’une échelle visuelle analogique graduée de 0 à 10.

Les patientes du Groupe 1 ont reçu comme unique traitement un contraceptif oral contenant 0,75 mg de gestodène et 0,03 mg d’éthinylestradiol ; le Groupe 2 a reçu le même contraceptif oral contenant 0,75 mg de gestodène et 0,03 mg d’éthinylestradiol mais associé à 100 mg de Pycnogenol®. Les patientes du Groupe 3 ont reçu uniquement un contraceptif contenant 3 mg de drospirénone et 0,03 mg d’éthinylestradiol (une composition similaire à celle de Yaz® aux États-Unis) ; dans le Groupe 4, les patientes ont reçu le même contraceptif oral contenant 3 mg de drospirénone et 0,03 mg d’éthinylestradiol mais associé à 100 mg de Pycnogenol®. Pycnogenol® a été administré à une dose de 50 mg toutes les 12 heures. Dans tous les cas, les contraceptifs oraux ont été administrés suivant un schéma en continu.

Sur la période de trois mois, les chercheurs ont constaté les faits suivants :

• Le recours aux contraceptifs oraux seuls entraîne une diminution des douleurs liées aux règles

• Pycnogenol® a un effet significatif sur la diminution des douleurs lorsqu’il est combiné à des contraceptifs oraux chez des patientes souffrant d’endométriose

• Pycnogenol® augmente significativement l’efficacité des contraceptifs oraux dans le traitement des douleurs liées à l’endométriose

• La majorité des patientes (56 %) ayant reçu Pycnogenol® et un contraceptif oral ont signalé une disparition complète de la douleur ; aucune des participantes ayant reçu un contraceptif oral seul n’a signalé de disparition complète de la douleur

« Pycnogenol® est un inhibiteur naturel du facteur nucléaire kappa B, autrement dit il réduit l’inflammation dès qu’elle apparaît et, en conséquence, peut réduire significativement la douleur et soulager les personnes qui souffrent d’endométriose, sans complications ni effets indésirables », déclare le Dr. Peter Rohdewald, Responsable Recherche et Développement chez Horphag Research. « Cette étude démontre que Pycnogenol® est une alternative naturelle efficace pour renforcer l’efficacité des contraceptifs oraux dans le traitement des douleurs liées à l’endométriose. »

Cette étude vient conforter les précédents résultats issus du catalogue de recherche sur la santé des femmes et Pycnogenol®, et notamment une étude de 2007 réalisée sur 58 femmes selon laquelle Pycnogenol® seul contribue à réduire de manière significative (33 %) les symptômes de l’endométriose, sans perturbation du cycle menstruel et donc sans incidence sur la fertilité des femmes. Pour prendre connaissance des études cliniques et obtenir des informations complémentaires sur Pycnogenol® , visitez le site www.pycnogenol.fr

Noter cet article

Cliquez sur les étoiles pour voter

Note moyenne 4.8 / 5. Nombre de notes : 12

Aucune note

LIENS SPONSORISES