Coronavirus : Consulib ouvre gratuitement sa plateforme de téléconsultation aux kinésithérapeutes


ANNONCES

4.7
(12)

Coronavirus : Consulib ouvre sa plateforme de téléconsultation gratuitement aux kinésithérapeutes. La plateforme de téléconsultation Consulib.com annonce l’ouverture gratuite de son service aux kinésithérapeutes, à la suite de la parution du décret du 17 avril autorisant la réalisation des actes de kinésithérapie en télésoin, ainsi que leur remboursement par l’assurance maladie.

Coronavirus : Consulib
DarkoStojanovic/CC0 Public Domain/Pixabay

ANNONCES

« Nous nous réjouissons de cette décision qui va permettre de concilier la nécessité de préserver les soins pour les patients et l’impératif d’éviter toute possibilité de contamination. Sans attendre, nous mettons notre plateforme gratuitement à disposition des kinés », déclare le fondateur de Consulib, le Dr Elias Dagher.

Cette autorisation permettra d’éviter l’aggravation de certains patients nécessitant des soins pendant la période de confinement et au-delà. Les kinésithérapeutes vont pouvoir proposer des exercices à faire, contrôlés par vidéo et au besoin assistés par un aidant aux côtés du patient, afin d’assurer ainsi un suivi et adapter les protocoles en fonction de l’évolution.

« Nous nous étions préparés en étudiant les besoins spécifiques des kinés et avons développé pour eux des fonctionnalités adaptées qui seront en ligne dans les tout prochains jours. Etant moi-même chirurgien orthopédiste, je connais particulièrement bien l’importance de la rééducation notamment dans la prise en charge post-opératoire », souligne le Dr Dagher.


ANNONCES

A propos

Consulib est en accès libre sur internet ou par l’application mobile, sans aucun abonnement ou engagement de durée. Tout praticien peut se connecter librement, s’inscrire ou se désinscrire en quelques clics. Elle propose une interface simple et complète qui permet le suivi à distance. Les praticiens bénéficient d’un support ainsi que d’une formation en ligne.

Dès le 2 mars, Consulib a été la première à mettre en place la gratuité de son service pour les médecins, puis pour les sages-femmes, durant l’épidémie, en lieu et place de la redevance de 1 euro habituellement prélevée par consultation. Plus de 6.000 praticiens utilisent la plateforme et effectuent plusieurs milliers de téléconsultations tous les jours.

« Notre mission est de faciliter l’accès aux soins pour tous les patients, notamment ceux non atteint par le Covid-19 et qui doivent pouvoir continuer à se soigner. Cela contribue aussi au maintien de l’activité des praticiens libéraux qui subissent un effondrement de 40% à 60% de la fréquentation de leur cabinet », rappelle le fondateur de Consulib.

Noter cet article

Cliquez sur les étoiles pour voter

Note moyenne 4.7 / 5. Nombre de notes : 12

Aucune note

LIENS SPONSORISES