Mutuelles et complémentaires santé : 94% des Français souhaitent pouvoir résilier à tout moment


ANNONCES

Mutuelles et complémentaires santé : 94% des Français souhaitent pouvoir résilier à tout moment. Dans le cadre de la discussion à l’Assemblée nationale à partir de mercredi de la semaine prochaine des mesures visant à simplifier les conditions de résiliation des contrats de complémentaire santé en faveur des Français, l’Ifop a testé pour Alan le niveau de compréhension des Français et leur adhésion à une telle mesure. Le constat est sans appel: 94 % des Français y sont favorables.

Mutuelles et complémentaires santé
DarkoStojanovic/CC0 Public Domain/Pixabay

ANNONCES

La complexité du système actuel est flagrante : un Français sur deux (46%) ignore comment résilier correctement son contrat. Cette proportion monte à près de 60 % parmi les catégories les moins aisés. Quant aux jeunes, ils sont moins d’un sur quatre (22 %) à connaître ces conditions complexes.

75 % des Français estiment que les conditions imposées par les assureurs sont trop contraignantes. En effet selon Alan, résilier une assurance santé dans les conditions actuelle est particulièrement difficile: une seule fois par an par lettre recommandée envoyée au moins deux mois avant la date anniversaire.

L’avis d’Alan :

Les associations de consommateurs, notamment l’UFC Que Choisir, sont favorables à la mesure et soutiennent l’initiative (voir leur CP) gouvernementale comme une de leurs 12 mesures prioritaires en faveur du pouvoir d’achat des Français.

– Cette mesure permet de redonner les pouvoir de décision aux assurés face à un cadre réglementaire très rigide et des assureurs qui jouent avec les règles;
– simplifie la vie quotidienne des Français en leur permettant de choisir la meilleure couverture à un moment de l’année adapté à leur calendrier et non plus dans la précipitation face à une augmentation de tarif;
– aura un impact direct sur la qualité des services délivrés et les prix proposés.

Plutôt que de tout faire pour retenir les assurés contre leur gré, cette mesure doit inciter les assureurs à tout mettre en œuvre pour proposer le meilleur service au meilleur prix

L’enquête a été menée auprès d’un échantillon de 1 008 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus selon la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interviewée) après stratification par région et catégorie d’agglomération. Les interviews ont été réalisées par questionnaire auto-administré en ligne du 24 au 25 janvier 2019. Elle a été menée par l’Ifop pour Alan


ANNONCES