Mouvement de grève du 19 mars : les Français soutiennent la mobilisation et aiment les agents du service public… mais..


ANNONCES

Mouvement de grève du 19 mars : Les Français soutiennent la mobilisation du 19 mars et aiment les agents du service public… mais…

Résultats de la cinquième vague du « Baromètre des services publics », réalisé par Odoxa pour la Banque Française Mutualiste, L’Obs, France Inter et la presse régionale effectué « en miroir » en interrogeant systématiquement les Français et les agents du secteur public

CC0 Public Domain /Pixabay

ANNONCES

Enseignements-clés de l’enquête

1) Les trois-quarts des Français (73 %) soutiennent la grève du 19 mars… le soutien est encore plus massif auprès des agents du secteur public qui sont 88% à estimer que ce mouvement est « justifié »

2) Ce soutien tient sans doute à la bonne image du secteur public (56 % de bonnes opinions) et surtout de ses agents (59 %) que les Français trouvent « sympathiques » et « compétents »… alors que les agents, eux, se croient toujours mal-aimés : 66% des agents pensent que les Français ne les aiment pas

3) Cette bonne image du secteur public et de ses agents se double d’une forte crainte concernant la désertification des services publics sur certains territoires : 6 Français sur 10 (9 sur 10 en zones rurales) estiment que les services publics sont actuellement insuffisamment présents sur leurs territoires et s’inquiètent de leur réduction à l’avenir (68 % des Français et 83 % des agents)

4) Enfin, l’explication de ce soutien de nos concitoyens à la mobilisation du 19 mars tient probablement aussi à leur peur des grandes réformes sociales à venir, notamment s’agissant de la réforme des retraites (62 %) et de l’assurance-chômage (56 %) qui inquiètent 6 Français sur 10

Mais attention toutefois à un tout excès d’optimisme pour les organisateurs :

1) D’une part, le haut niveau de soutien au mouvement n’est pas forcément gage de forte mobilisation mardi prochain : seulement 12 % des Français et 18 % des salariés du secteur public envisagent sérieusement de participer à cette journée de mobilisation

2) D’autre part, les Français ont beau avoir une bonne image globale des agents, ils leurs font aussi de nombreuses et sévères critiques sur leur efficacité́ (59 % ne les trouvent « pas efficaces ») ou leur « stakhanovisme » (55 % « pas travailleurs ») et sont une majorité́ à penser qu’ils sont « privilégiés » (63 %), ce qui apparaît très injuste aux premiers concernés (qui ne se voient pas du tout ainsi).

3) Or, en raison de cette image « contrastée », 6 Français sur 10 (59 %) pensent que l’on ne demande pas assez d’efforts au secteur public (les agents eux sont 84 % à penser l’inverse), ce qui peut en faire les « victimes collatérales » des mesures qui seront annoncées à l’issue du Grand débat National : il faudra bien chercher des compensations budgétaires aux mesures « pouvoir d’achat » très coûteuses demandées dans les contributions…

L’avis de Médéric Monestier, directeur général de la Banque Française Mutualiste

« Dans ce sondage réalisé par Odoxa, je constate que les Français ont une très bonne image du service public en général et plus particulièrement de ses agents mais qu’en parallèle, certains pensent qu’on devrait leur demander plus d’efforts.

Pour travailler au quotidien au service de plus de 1,2 million d’agents du service public, hospitaliers, enseignants, militaires, douaniers, gendarmes, policiers, fonctionnaires territoriaux, fonctionnaires d’État, nous connaissons et mesurons particulièrement bien leur engagement et leur performance.

Sans prendre position dans aucun conflit social, je pense que les résultats de notre baromètre démontrent plutôt l’inquiétude aussi bien des Français que des agents du secteur public concernant :

> l’éloignement des services publics des usagers notamment en milieu rural
> les grandes réformes sociales à venir

Toutefois, je ne doute pas que les Français et les agents soient prêts aux réformes : c’est ce que montrait notre Baromètre d’il y a un an car ils veulent tous un service public de qualité et de proximité. »

Sondage « Baromètre des services publics », réalisé par Odoxa pour la Banque Française Mutualiste, L’Obs, France Inter et la presse régionale/. Enquête réalisée du 11 et 14 mars 2019 auprès d’échantillons de 1 004 Français, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus ; de 1 004 salariés du service public représentatif de la population de salariés du service public en France, interrogés par internet (méthode des quotas).


ANNONCES