Ce soir “Hypertension : quelles solutions ?” dans “Enquête de santé” sur France 5 (vidéo)


ANNONCES

Ce soir à la télé, rendez-vous sur France 5 pour un numéro inédit du magazine “Enquête de santé”. Présenté par Marina Carrère d’Encausse et Régis Boxelé, il aura pour thème cette semaine : “Hypertension : quelles solutions ?”

Pour ne rien rater, branchez-vous sur France 5 dès 20h50 ou suivez l’émission en replay et/ou en streaming sur France.TV.

Marina Carrère d’Encausse et Régis Boxelé © Delphine Ghosarossian / FTV

ANNONCES

Enquête de santé : au sommaire de votre magazine

En France, 30% des adultes et 50% des personnes âgées sont touchés par l’hypertension. Cette pression trop élevée du sang dans les artères peut entraîner des attaques cérébrales, des infarctus, des insuffisances rénales ou des démences.

L’Organisation Mondiale de la Santé place l’hypertension artérielle, surnommée la « tueuse silencieuse », au deuxième rang des plus gros risques pour la santé, juste derrière le tabagisme. Le surpoids, le manque d’activité physique, le tabac, une alimentation trop salée, le stress sont autant de facteurs aggravants.

Le plus souvent, l’hypertension ne s’accompagne d’aucun symptôme, ce qui la rend difficile à dépister. Si beaucoup de patients ne savent pas qu’ils sont hypertendus, à l’inverse, d’autres sont considérés comme « malades » à tort.

Car la pression artérielle varie en permanence et peut entraîner des erreurs de diagnostic. Un coup de stress ou un effort physique et la pression augmente. Un autre phénomène peut fausser la mesure : l’effet « blouse blanche » lié au stress de la consultation. Dans 30% des cas, l’hypertension peut être provoquée par ce phénomène et conduire certains patients à prendre des médicaments inutilement.

Autre problème, les seuils de traitement ne font pas l’unanimité dans la communauté scientifique. En France, on parle d’hypertension si la mesure est supérieure à 14 pour le premier chiffre ou à 9 pour le deuxième. Mais aux Etats-Unis, en novembre 2017, l’Association des cardiologues américains a décidé d’abaisser le seuil à 13/8. Résultat : près de la moitié des adultes américains sont devenus hypertendus du jour au lendemain !

L’hypertension est-elle une fatalité ? Peut-elle être prévenue et traitée ?

Le documentaire réalisé par Alexandra Combe sera suivi d’un débat animé par Marina Carrère-d’Encausse, Régis Boxelé et Emma Strack, et avec :

– Le professeur Claire MOUNIER-VEHIER, chef du service de médecine vasculaire et hypertension artérielle, CHRU de Lille; présidente de la Fédération française de cardiologie

– Le docteur Céline BERTHIÉ, médecin généraliste

– Le professeur Athanase BENETOS, chef du service de gériatrie, CHRU de Nancy

– Le professeur François GUEYFFIER, cardiologue et pharmacologue

Vidéo

Petit extrait vidéo en attendant ce soir


ANNONCES