Pourquoi les femmes ont plus de migraines que les hommes ?

migraines
StockSnap /Pixabay

De nos jours de plus en plus de personnes souffrent de migraines, c’est-à-dire à de maux de tête modérés ou sévères qui handicapent l’existence et pourrissent même le quotidien. En plus des douleurs les “migraineux” peuvent être victimes de nausées, de vomissements, de phénomènes d’intolérance aux bruits, à la lumière et aux odeurs, des troubles de la concentration.

Et le plus souvent ce sont les femmes qui en sont en première ligne, notamment durant leurs règles. Selon différentes études publiées à ce sujet, elles seraient trois fois plus nombreuses à en souffrir que les hommes. Une inégalité de plus que les scientifiques n’arrivaient pas forcément à expliquer.

Aujourd’hui on a peut-être le début d’une réponse. Selon une étude espagnole – ses résultats ont été publiés dans la revue Frontiers in Molecular Biosciences –  c’est probablement la faute aux hormones sexuelles, et plus précisément aux oestrogènes.

Si nous n’entrerons pas dans les détails de cette étude, certains sites spécialisés comme Pourquoi Docteur le faisant de manière beaucoup plus explicite, nous retiendrons simplement que ces hormones affecteraient les cellules situées autour d’un nerf crânien connu pour être associé à la migraine, le nerf trijumeau.

Pendant leurs règles, le taux d’oestrogènes des femmes ayant tendance à augmenter, cela faciliterait le déclenchement d’une migraine…

De cette étude, nous retiendrons également que les chercheurs ont constaté que les différentes hormones sexuelles ne produisaient pas les mêmes effets. Si la testostérone, l’hormone masculine par excellence, aurait tendance à protéger de la migraine, la prolactine elle ne ferait qu’aggraver les choses.

A terme les scientifiques espèrent bien sûr mettre au point des traitements adaptés à chaque type de patient…

Migraines : de la lumière verte pour les apaiser ?

Face aux migraines nombreux sont ceux à opter pour la solution de s’allonger dans le noir en attendant que ça passe.

Récemment des chercheurs ont indiqué avoir trouvé un moyen bien plus efficace de lutter contre ces migraines qui nous pourrissent la vie : la lumière verte !

Dans le cadre d’une étude dont les résultats ont été publiés dans la revue Brain , ils ont constaté que la lumière verte avait pour faculté d’en diminuer les symptômes.

Avant d’en arriver à cette conclusion, ils ont exposé 69 personnes à plusieurs sources lumineuses et de différentes couleurs (rouge, vert, bleu). Verdict sans appel : 80% des participants ont constaté une intensification des douleurs face à une lumière rouge ou bleue. Cela ne s’est pas vérifié lorsqu’elles ont été exposées à la lumière verte. Mieux encore ils ont constaté une réduction de la douleur de l’ordre de 20%.

Ce n’est pas la première fois que les bienfaits de la couleur verte sont ainsi démontrés… On trouve d’ailleurs souvent du vert sur les murs de nos écoles et de nos crèches.