Boire du café le matin est une chose qu’il est préférable d’éviter !

tasse de café
Engin_Akyurt/Pixabay

Boire du café le matin pour se réveiller ? Tout le monde le fait ou presque. Et pourtant il est préférable de l’éviter. Comme des millions de personnes à travers le monde, vous faites peut-être partie de ceux qui ne peuvent pas démarrer la journée sans un petit café. Les accrocs vous diront que c’est le seul moyen qu’ils ont d’émerger, de sortir la tête de l’eau. Et si le café a bien des vertus – à condition bien sûr de ne pas en abuser – en boire le matin est carrément déconseillé, notamment  à jeun !

Pourquoi ? Et bien tout simplement parce que notre corps n’en a pas vraiment besoin. Le matin au réveil il produit en effet  du cortisol, une hormone anti-stress qui nous met naturellement un petit coup de boost et nous donne ainsi l’énergie nécessaire pour bien démarrer la journée.

Sauf que la combinaison cortisol + caféine est loin d’être idéale.  Cela serait même contre-productif ! En clair ne comptez pas trop sur le petit noir du matin pour vous donner du pep’s. Le cortisol fait le travail à lui seul et le fait bien. En consommant du café dès votre réveil, c’est tout l’effet inverse qui risque de se produire.

Ce conflit aurait également pour conséquence d’habituer notre corps aux effets de la caféine, si bien qu’il en réclamerait toujours plus notamment lorsque la production de cortisol par l’organisme est au plus faible.

Pour la petite info, notre corps produit naturellement cette hormone entre 8 et 9 heures; entre 12 et 13 heures; et enfin entre 17h30 et 18h30.

Le mieux serait donc de consommer du café entre 9h30 et 11h30 et entre 13h30 et 17h

Et pour tous ces courageux qui se lèvent beaucoup plus tôt, il leur est conseillé d’attendre au minium une heure.

Boire trois à quatre tasses de café pour être en bonne santé et vivre plus longtemps ?

Et puisqu’on évoque la consommation de café, revenons sur cette étude selon laquelle boire 3 à 4 tasses de café par jour permettrait d’être en meilleure en santé mais aussi de vivre plus longtemps. Publiée à la fin de l’année dernière, elle a été menée par des chercheurs de l’Université de Southampton et ses résultats ont été publiés dans le British Medical Journal.

Cette énième étude sur le sujet a consisté en une méta-analyse des résultats des 200 travaux déjà menés sur le sujet. L’objectif était bien sûr de confirmer les bienfaits supposés du café sur la santé humaine.

Et les résultats ont été très clairs : boire trois à quatre cafés par jour permettrait de réduire les risques de maladies et d’augmenter en conséquence l’espérance de vie.

“Dans la vie tout est une question d’équilibre, et les bienfaits la consommation modérée de café semblent peser plus lourd dans la balance que les risques” a déclaré Paul Roderick, co-auteur de l’étude.

Une telle consommation permettrait également de réduire les risques de diabètes, de maladies du foie, de démence et même de prévenir certains cancers.

Les auteurs de cette énième étude sur les bienfaits du café ont toutefois tenu à mettre en garde les femmes enceintes et les personnes sujettes aux fractures pour qui la consommation de café reste déconseillée.

Le saviez-vous ?

Par le passé, plusieurs études ont démontré qu’une consommation régulière de café pouvait avoir de nombreux bénéfices pour la santé et réduire les maladies cardio-vasculaires, les cancers digestifs, le diabète sucré… et même le taux de mortalité. Plus récemment une étude a révélé que les gros buveurs de café (au moins 4 tasses par jour) seraient plus “protégés” que les autres contre la sclérose en plaques (SEP). Bref le café peut-être bon pour la santé à condition de le consommer avec modération.