Faites du bruit contre le cancer !!!

cancer
Pixabay

Dans le cadre de son centième anniversaire, la Ligue contre le cancer a souhaité marquer les esprits en lançant un défi national. Pour faire entendre leur voix, les 103 Comités départementaux de la Ligue ont ainsi invité le grand public, les associations, les habitants, les élus… à « Faire du bruit contre le cancer » pendant 100 secondes. C’était hier, samedi 9 juin 2018 à 12 heures précises, mais pas que…

Une opération symbolique, forte en émotion et forte en tonalité ! Musique, chant, magiciens, danses, lâcher de ballons, fanfare, vuvuzela… tout était permis ! L’objectif était de faire de ces 100 secondes emblématiques un bruit intense.

Pourquoi une telle opération ? Parce qu’on connait malheureusement TOUS une personne atteinte de la maladie dans notre entourage !

Ces 100 secondes symboliques de bruit intense était un moyen comme un autre de crier sa colère mais aussi d’hurler son optimisme face à la maladie !

Pour montrer aux malades le soutien de tous mais aussi pour sensibiliser un maximum de personnes car sans action, rien ne bouge !

Un défi que de nombreuses villes ont relevé avec brio ! Mais cela ne s’est pas arrêté aux 100 secondes de bruit. De nombreux animations pour petits et grands ont également eu lieu un peu partout en France

– animation musicale, stands d’information, course, démonstration de Taï-chi (Gueret, Creuse), concert d’une chorale (Paris), parcours sport-santé, table ronde, course solidaire (Alençon, Orne), défilé dans les rues (Pointe-à-Pitre, Guadeloupe), Vente de fleurs – Maquillages pour enfants  (Troyes, Aube), etc…

>>> Le dépistage organisé du cancer colorectal en danger

La Cour administrative d’appel de Paris a décidé d’annuler le marché pour le test immunologique proposé aux personnes entre 50 et 74 ans, dans le cadre du dépistage organisé du cancer colorectal. Cela pourrait engendrer un arrêt brutal du programme de dépistage organisé à partir du 1er août 2018. Très inquiète, la Ligue contre le cancer souhaite alerter sur les conséquences graves pour la santé des citoyens de ce retrait du marché. Dépisté à un stade précoce, le cancer colorectal est en effet guéri dans 9 cas sur 10. Le programme de dépistage organisé du cancer colorectal mis en place en 2009 est indispensable pour la préservation de la santé publique. Arrêter, ne serait-ce que temporairement, ce dépistage reviendrait à se priver de la meilleure arme de lutte contre le cancer colorectal. La Ligue contre le cancer exige donc que des mesures soient prises pour garantir la poursuite, sans interruption, du programme de dépistage du cancer colorectal par un test immunologique