Un bovin trépané par l’homme il y a 5 000 ans !

Pixabay/Public Domain

Incroyable mais vrai ! Selon des scientifiques français la trépanation sur un animal était déjà pratiquée il y a plus de 5000 ans ! C’est après la découverte d’un crâne de vache percé d’un trou – il a été retrouvé en Vendée dans les années 1970 – que les scientifiques ont mené l’enquête. Ils avaient pour mission de savoir si ce trou était le fruit d’un accident ou  d’une trépanation.

Et le verdict est tombé cette semaine dans le cadre d’un article publié dans la revue spécialisée Scientific Reports. Ce trou serait le résultat d’une trépanation.

«  En Europe, il y a beaucoup de crânes humains datant du néolithique qui montrent des signes de trépanation. Mais on n’avait encore jamais retrouvé de crâne animal trépané  » a déclaré à l’AFP Fernando Ramirez Rozzi, paléoanthropologue au CNRS.

Puis de rajouter : “Si le trou situé sur un lobe frontal avait été provoqué par un coup de corne ou un autre élément, on devrait voir que l’os était enfoncé vers l’intérieur. Or ce n’est pas du tout le cas”,

Dans les conclusions de leurs travaux, dont se fait l’écho en France le site “Sciences & Avenir“,  les scientifiques ont ensuite précisé : “L’os a été gratté ou coupé ou percé pour éviter une fracture de la table intérieure du crâne afin de ne pas mettre en péril la santé et l’intégrité du cerveau”.

Reste à savoir si le bovin en question était ou pas vivant au moment de la trépanation. Et pour les chercheurs, dont le Français Alain Froment du Musée de l’Homme, cela reste un mystère.  Mais Fernando Ramirez Rozzi semble privilégier l’hypothèse selon laquelle les hommes cherchaient à s’exercer sur l’animal avant d’opérer des hommes.

“Je ne vois pas très bien l’intérêt de vouloir sauver un bovin, qui faisait partie d’un gros troupeau (…) je crois que c’était surtout une pratique que l’on testait sur un animal avant de passer à l’homme”.