Levothyrox : Mylène Demongeot va porter plainte

Mylène Demongeot, inoubliable aux côtés de Louis de Funès dans “Fantomas” et avec Claude Brasseur dans “Camping”, va porter plainte contre le nouveau Levothyrax. A l’instar d’Annie Duperey, l’actrice aujourd’hui âgée de 82 ans est en colère.

En effet, Mylène Demongeot a annoncé jeudi dans les colonnes du Parisien son intention de porter plainte suite au changement de formule du Levothyrox.

Mylène Demongeot
Copyright Pathé Distribution

L’actrice souffre de la thyroïde et comme beaucoup, elle affirme avoir été victime de cette nouvelle formule du médicament, qu’elle prenait “depuis quinze ans, sans aucun problème”.

Avec le nouveau Levothyrox, Mylène Demongeot a “commencé à avoir des maux de tête, des vertiges, des palpitations”

“Mes ongles s’effritaient comme un mille-feuille, je marchais dans la rue comme une femme saoule” a-t-elle notamment expliqué au Parisien.

Et après avoir repris l’ancienne formule, tout est rentré dans l’ordre : “C’est en me renseignant que j’ai découvert que des milliers de patients -et surtout des patientes- souffraient. J’ai alors décidé de me procurer de l’Euthyrox, l’ancienne version du Levo. (…) Le résultat a été très rapide: en quelques jours, j’allais mieux” a-t-elle déclaré, expliquant avoir du “s’approvisionner en Espagne”.

Si elle a décidé de porter plainte, c’est “pour savoir” et non pas pour une quelconque somme d’argent.