Quand un chirurgien se trompe de patient et l’opère du cerveau par erreur !

Quand un chirurgien se trompe de patient
sasint/pixabay

Quand un chirurgien se trompe de patient … Dans le genre info bien flippante, on peut dire que celle-là se porte là ! Figurez-vous qu’au Kenya, un chirurgien s’est carrément trompé de patient ! Et c’est donc par erreur qu’il a opéré du cerveau un patient qui n’avait rien demandé et qui n’était à l’hôpital que pour s’y voir prescrire quelques médicaments…

Cette incroyable erreur, qui aurait pu être lourde de conséquence, a été commise au sein du Kenyatta National Hospital de Nairobi. Un établissement devenu “tristement” célèbre ces derniers mois après avoir été confronté à un important scandale sexuel mais aussi à un vol de bébé.

Selon les informations publiées par The Daily Nation, c’est en opérant le mauvais patient que l’équipe médicale s’est rendue compte de son incroyable bourde. Le vrai patient lui devait se faire retirer un caillot de sang. …

La bonne nouvelle c’est que le patient opéré par erreur  a bien récupéré.

Critiqué de toutes parts,  le Kenyatta National Hospital a annoncé que des sanctions avaient été prises  à l’encontre du chirurgien, de deux infirmières et d’un anesthésiste. Tous les trois ont en effet été suspendus de leurs fonctions dans l’attente des résultats de l’enquête.

Sauf que sur la toile c’est l’hôpital qui en prend pour son grade ! De nombreux internautes ont en effet tenu à dénoncer une défaillance de l’organisation de l’établissement Est-ce pour cette raison que le directeur de l’hôpital a lui aussi été suspendu par la Ministre de la Santé ?

A noter tout de même que la direction du Kenyatta National Hospital, a exprimé ses “profonds regrets” assurant avoir mis tout en oeuvre pour assurer « la sécurité et le bien-être du patient opéré par erreur » mais aussi pour qu’une telle bévue ne puisse plus jamais se reproduire.

>>> Dans le même genre : On lui retire par erreur le testicule gauche alors qu’il souffre du droit

L’occasion de revenir sur une autre erreur médicale qui a beaucoup fait parler d’elle juste avant l’été. Un homme s’est fait retirer le testicule gauche alors qu’il souffrait du droit…

Rappel des faits…  Terrible erreur médicale pour un américain de 54 ans qui souffrait de son testicule droit depuis plusieurs années. Dans l’incapacité de soulager ses douleurs, son médecin urologue lui a donc proposé de le lui retirer. Le rendez-vous est pris pour un passage par la case chirurgie et l’opération se déroule “bien” en 2013 dans un hôpital de Pennsylvanie.

Enfin “bien” est un peut-être un bien grand mot car si l’intervention s’est parfaitement déroulée, le chirurgien a commis une énorme bourde : au lieu de lui retirer le testicule droit, il lui a retiré le gauche !

Et même s’il est bien sûr possible de lui retirer maintenant le droit, inutile de vous préciser que l’homme hésite beaucoup. D’abord parce que le risque 0 n’existe pas et que des complications peuvent donc toujours survenir. Ensuite parce qu’il n’est jamais facile pour un homme d’accepter de ne plus avoir de testicules, même s’il existe des prothèses. Enfin parce que si cette seconde opération a lieu, elle l’obligera à suivre une hormonothérapie à vie afin de fournir à son corps de la testostérone.

En attendant, sachez que cet homme a été dédommagé pour cette énorme erreur. Un tribunal vient de lui accorder 810 000 euros de dommages et intérêts en condamnant l’hôpital et son médecin. Malgré tout il continue de souffrir… de son testicule droit !