La meilleure manière de laver une pomme est…

Pixabay

Pour laver une pomme, et tenter de la débarrasser de toutes traces de pesticides, nous avons à peu près tous le même réflexe :la passer quelques instants sous un filet d’eau ou la frotter avec une serviette, un essuie-tout et même parfois avec son tee-shirt. Si si, j’en connais qui le font. Sauf que ces “méthodes” sont tout sauf efficaces. On peut aller jusqu’à dire que tout ça ne sert strictement à rien ! Et ce sont des scientifiques qui le disent !

En effet le meilleur moyen c’est de la faire tremper dans un mélange d’eau et de bicarbonate de soude ! Pas facile à mettre à oeuvre au quotidien, vous en conviendrez.

Avant d’en arriver à cette conclusion des chercheurs de l’université du Massachusetts (Etats-Unis) ont eu l’idée d’asperger de pesticides  des pommes Gala bio achetées 24 heures plus tôt : le thiabendazole (fongicide) et le phosmet (insecticide).

Puis ils ont décidé de les nettoyer : certaines l’ont été avec de l’eau du robinet; d’autre avec du « Clorox » (une solution de blanchiment à base d’eau de javel  préconisée par les autorités sanitaires avant commercialisation) et enfin les dernières avec un mélange d’eau et de bicarbonate de soude (1% de bicarbonate de soude et de 99% d’eau)

Et le verdict a été sans appel : c’est la solution à base de bicarbonate qui a donné les meilleurs résultats. Les résidus de pesticides avaient presque tous disparu dans un délai de 12 à 15 minutes ( 80 % du thiabendazole et et 96 % du phosmet)

Notez toutefois que des résidus de ces pesticides ont tout de même été retrouvés dans la peau et dans la chair des fruits mais à des niveaux inférieurs aux normes autorisées. Pensez à donc, et c’est une première étape, à retirer la peau des pommes d’autant qu’il en va aussi de votre digestion.