Quatre cas de gale se sont déclarés dans une clinique de Montauban

Photo non contractuelle (Pixabay)

Alors que l’établissement avait déjà été touché il y a quelques semaines – 8 soignants avaient été touchés l’été dernier – “La Dépêche du Midi” nous apprend que nouveaux 4 cas de gale se sont déclarés au sein du personnel soignant de la clinique du Pont de Chaume de Montauban.

Et si des mesures ont bien sûr été rapidement prises pour éradiquer le parasite responsable, la directrice de la santé publique de l’ARS Occitanie s’est voulue rassurante écartant tout risque de contagion chez les patients.

“Des protocoles sont en place. Les salariés touchés par la gale sont en arrêt de travail confinés chez eux. Il n’y a pas de risque pour la patientèle” a t-elle déclaré au célèbre quotidien

De son côté Didier Godec, le directeur de la clinique, a déclaré : “Dès le premier épisode survenu cet été qui concernait exclusivement huit membres du personnel, nous avons pris toutes les mesures de précaution pour trouver l’origine de ce phénomène (…) la récidive observée du phénomène chez quatre membres du personnel concerné initialement nous oblige à reconduire l’application des mêmes mesures sanitaires.

Lui aussi s’est montré rassurant en précisant qu’aucune contamination n’avait été déclarée chez les patients”.

Qu’est ce que la Gale ?

La gale humaine est une affection contagieuse qui se transmet par contact humain direct. Elle est due à un parasite qui pénètre la couche superficielle de la peau. Contrairement à certaines idées reçues, elle touche toutes les tranches d’âge, toutes les populations et tous les milieux socio-économiques. On estime qu’environ 300 millions de personnes sont concernées dans le monde.

Pour éviter la transmission à vos proches et la propagation de la gale, il est important de bien suivre le traitement prescrit par votre médecin traitant ainsi que les recommandations d’hygiène concernant la literie et les vêtements.

Voici quelques conseils importants :

L’éradication de la gale passe à la fois par le respect rigoureux de la prescription thérapeutique, une abstinence sexuelle pendant le traitement et par le lavage du linge à 60°C après chaque application ou prise médicamenteuse.

Si un traitement local est prescrit, l’application soigneuse du produit sur l’ensemble du corps, y compris le cuir chevelu, avec le respect des temps de pause, est essentielle à l’efficacité du traitement local, tandis que les deux prises médicamenteuses à 15 jours d’intervalle sont indispensables à l’efficacité du traitement oral.

Si votre enfant est atteint de gale, il ne pourra vivre à nouveau en collectivité (école, crèche, centre aéré) que 3 jours après le début du traitement. En attendant, gardez-le à votre domicile.

Des consignes de lavage spécifiques pour le linge

– Les soins doivent s’accompagner d’un traitement du linge qui a pu être contaminé (vêtements, sous-vêtements, draps et couvertures, serviettes de toilette, etc.)
– Il faut laver ce linge à la machine à 60 °C et le sécher à haute température si possible.
– Les tissus qui ne peuvent être lavés à l’eau chaude doivent être traités par contact avec une poudre ascaricide (qui tue les acariens), pendant au moins 48 heures. On peut aussi les entreposer pendant 1 semaine dans un sac en plastique étanche à l’air. En effet, le sarcopte ne survit pas plus de quatre jours en l’absence de contact avec la peau.

Gale : le traitement

Lorsque le diagnostic de gale est confirmé, votre médecin vous prescrit un traitement. En effet, la maladie ne peut pas guérir d’elle-même. De plus, la gale étant très contagieuse, votre entourage doit être traité en même temps que vous. Il faut donc fournir au médecin la liste des personnes avec lesquelles vous avez été en contact prolongé et fréquent dans les dernières semaines. Cela lui permettra de définir qui doit suivre le traitement autour de vous.

La gale commune, forme la plus fréquente de la maladie, est traitée à domicile. Deux types de traitement sont possibles, selon les cas :

– Le traitement local consiste à appliquer un produit scabicide (lotion, crème ou spray), sur tout le corps, y compris sur le cuir chevelu mais à l’exception du visage. Lors de l’application, insistez bien sur les zones où le sarcopte est le plus souvent présent. Ce produit est efficace à tous les stades du cycle de vie du parasite mais il peut provoquer des irritations. Le benzoate de benzyle est le produit de référence mais un pyréthrinoïde de synthèse peut aussi être utilisé. Il est important de suivre précisément les modalités d’application mentionnées sur la prescription.

– Le traitement par voie orale se prend en une seule fois, sous la forme d’un comprimé d’ivermectine. Plus simple et plus rapide que le traitement local, il est souvent prescrit lorsqu’il y a un nombre important de personnes à traiter (ex. : collectivités). Une deuxième prise 14 jours après la première est nécessaire car le médicament est inefficace sur les œufs du parasite.

D’autres médicaments peuvent aussi vous être prescrits si la maladie entraîne des complications :

– un antibiotique en cas de surinfection bactérienne (impétigo) ;
– un antihistaminique en cas de démangeaisons importantes et persistantes.

La gale humaine est une affection contagieuse qui se transmet par contact humain direct. Elle est due à un parasite qui pénètre la couche superficielle de la peau. Contrairement à certaines idées reçues, elle touche toutes les tranches d’âge, toutes les populations et tous les milieux socio-économiques. On estime qu’environ 300 millions de personnes sont concernées dans le monde.

Crédit/source : Ameli Santé/Dermato Info