Les boissons énergisantes et pour sportifs seraient dangereuses pour les plus jeunes

Herbich/Pixabay

Attention ! Les boissons énergisantes et/ou pour sportifs seraient dangereuses pour les plus jeunes Plusieurs fois pointées du doigt elle sont de nouveau au coeur d’un BAD BUZZ en cette fin du mois de septembre. Un nouveau document de principes de la Société canadienne de pédiatrie (SCP) nous alerte sur les risques qu’elles font peser sur la santé des plus jeunes, notamment celles qui contiennent de la caféine.

“Les boissons pour sportifs et les boissons énergisantes contenant de la caféine peuvent poser de graves risques pour la santé des enfants et des adolescents, et il faut les éviter” écrit la SCP dans un communiqué.

Les boissons à base de caféine sont censées stimuler l’énergie, réduire la fatigue et accroître la concentration. Sauf qu’elles en contiennent beaucoup trop (au-déjà des recommandations des autorités sanitaires canadiennes) et peuvent contribuer à l’obésité, à la carie dentaire chez les enfants comme chez les adolescents

Et quand elles sont mélangées à de l’alcool, elles peuvent même avoir des conséquences beaucoup plus graves puisque souvent associées à des comportements de prises de risque (consommation de drogue, grande vulnérabilité..etc)

En ce qui concerne plus précisément les boissons pour sportifs, la SCP reconnaît qu’elles peuvent être utiles dans le cadre d’activités sportives et/ou physiques intenses. Leur consommation doit donc être réservée à des jeunes athlètes participant à des activités prolongées et vigoureuses.

Autrement dit, mais vous l’aurez compris, ces boissons  qui contiennent beaucoup trop de sucres sont totalement inutiles chez les autres enfants qui sont invités à s’hydrater avec de l’eau, tout simplement.

Catherine Pound, co-auteure de ce document et pédiatre au Centre hospitalier pour enfants de l’est de l’Ontario, a déclaré à leur sujet :« La plupart des enfants et des adolescents n’ont pas besoin de boissons pour sportifs (…) elles sont au mieux inutiles et au pire, dangereuses  ». Et d’inciter les médecins à mieux informer leurs patients des risques et effets indésirables encourus.

Aujourd’hui ce document préconise une interdiction pure et simple de la commercialisation de ces boissons auprès des enfants et des adolescents.

2 boissons énergisantes par jour = danger

L’occasion de revenir sur une étude australienne – elle a été publié dans le courant de l’hiver dernier – qui nous donne un avis plus précis encore sur le niveau de dangerosité de ces boissons pour le cœur.

Et le verdict a de quoi faire froid dans le dos : deux canettes par jour sont suffisantes pour engendrer des problèmes cardiaques y compris chez des personnes n’ayant pas de prédispositions.

Les auteurs de l’étude ont notamment constaté :

-que 30 % des personnes admis aux urgences pour des palpitations cardiaques (chez des individus âgés de 13 à 40 ans) avaient consommé ce type de boisson dans les 24h précédent leur arrivée à l’hôpital.
– que 70% en avaient consommé régulièrement

Et en France ?L’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire en a d’ailleurs plus fois appelé à la vigilance des professionnels de santé comme des consommateurs en attirant l’attention sur le fait que certains modes de consommation courants de ces boissons pouvaient être associés à des risques cardio-vasculaires (lors d’exercices physiques intenses et de perception amoindrie des effets liés à l’alcool).

Il y a quelques années une étude américaine avait révélé que la caféine, en quantité bien trop importante dans ces boissons, pouvait entraîner sur de jeunes organismes : palpitations cardiaques, crises d’épilepsie, AVC, hallucinations et même une mort subite dans les cas les plus extrêmes.

En France il est toujours recommandé de consommer ces boissons avec beaucoup de prudence. Voici les recommandations de l’Anses (Agence Nationale de Sécurité Sanitaire, de l’alimentation, de l’environnement et du travail) :

-Ces boissons doivent être réservées aux adultes et sont déconseillées aux femmes enceintes et aux sportifs.

– Ces boissons doivent être consommées avec modération ; il est conseillé de ne pas dépasser les doses mentionnées, le cas échéant, sur les étiquettes. La consommation de boissons contenant l’association de caféine, taurine et glucurunolactone à des doses élevées ne doit dépasser plus de 125 ml par jour, soit, la contenance d’une demi-cannette standard (250 ml).

– Ces boissons contenant des ingrédients pouvant entraîner une hyperexcitabilité, une irritabilité, une nervosité et une augmentation de l’anxiété, ne doivent pas être associées à des boissons alcoolisées, substances ou des médicaments ayant une action sur le système nerveux central ou des effets neurologiques.