Tatouages au henné noir : gare aux allergies !

Tatouages éphémères noirs à base de henné
nastogadka/Pixabay

Les tatouages noirs à base de henné sont peut-être éphémères mais ils n’en demeurent pas moins dangereux pour la santé, notamment les personnages allergiques !

Très à la mode, ils font fureur en cette période estivale, notamment chez les ados particulièrement sollicités sur les lieux de vacances. Il faut dire que la coloration noire du tatouage dure plus longtemps et fait plus “branché” aux dires de certains.

Sauf que ce type de tatouage, et peu de gens le savent, peut être à l’origine de réactions allergiques graves à très graves. Pourquoi ? Parce que préparations utilisées contiennent une substance appelée paraphénylènediamine (PPD) illégalement ajoutée et susceptible de provoquer un eczéma allergique. Ces dernières années de nombreux cas d’eczéma de contact (eczéma allergique) ont d’ailleurs été signalés par les dermatologues et allergologues ces dernières années.

La PPD est une substance autorisée dans les produits cosmétiques, uniquement dans les teintures capillaires, à une concentration ne pouvant excéder 6%. Cette substance est également utilisée pour colorer les textiles notamment

Du coup, et comme chaque été, l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) met de nouveau garde ceux qui seraient “tentés” par l’expérience !

« Les cas d’eczéma rencontrés peuvent entraîner des réactions violentes, nécessitant parfois une intervention médicale urgente voire une hospitalisation » a t-elle averti.

Puis de préciser que, contrairement à certaines idées reçues, les réactions allergiques ne se limitaient pas forcément à la zone tatouée. Et de rajouter ainsi «  Les cas d’eczéma peuvent être limités à la zone tatouée ou s’étendre à la zone avoisinante voire à tout le corps. »

Il faut savoir que ces réactions allergiques peuvent induire une polysensibilisation définitive et irréversible au colorant incriminé, le phénylènediamine (PPD). En clair et pour faire court, elles peuvent réapparaître à tout moment au simple contact d’un objet en caoutchouc, d’un vêtement ou d’une teinture capillaire contenant ce fameux colorant ! La pratique de certains métiers (coiffeur par exemple) peut alors s’avérer impossible. C’est d’autant plus grave que ces réactions allergiques concernent essentiellement les enfants et les adolescents dont toute la vie peut ainsi se trouver bouleversée.

Tatouages éphémères noirs à base de henné : à savoir

Ces réactions allergiques surviennent quelques heures voire plusieurs semaines après la réalisation du tatouage. Elles peuvent être sévères et nécessitent parfois une prise en charge médicale urgente voire une hospitalisation. Compte tenu des cas d’eczéma allergique signalés, des difficultés de contrôle du circuit de distribution des produits et des lieux de réalisation des tatouages éphémères noirs à base de henné, l’ANSM en déconseille vivement la réalisation.

Notez également que l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé demande aux professionnels de santé d’informer leurs patients sur les risques liés à ces tatouages afin qu’ils puissent identifier une éventuelle allergie à une substance colorante autre que la PPD liée à la réalisation d’un tatouage éphémère noir.