Une épidémie de rougeole à Ardoix

Pixabay/ CC0 Public Domain /
Pixabay/ CC0 Public Domain /

Ardoix, Auvergne-Rhône-Alpes. Plusieurs cas de rougeole ont été recensés ces dernières semaines à Ardoix, dans le nord de l’Ardèche. Selon France Bleu Drôme-Ardèche, 6 cas ont été répertoriés depuis le début du mois de juillet dont 4 ont nécessité une hospitalisation. Les personnes concernées, 2 adultes et 4 enfants, sont mettant rentrées chez eux et son hors de danger.

Pour autant, il est important de rappeler que la rougeole ne doit pas être prise à la légère. Particulièrement contagieuse, cette maladie est la plupart du temps sans gravité. Mais elle peut aussi entraîner des complications graves, voire mortelles.

Dans le cas de la rougeole par exemple, les complications les plus sérieuses sont les pneumonies et les encéphalites qui peuvent laisser des séquelles neurologiques. Lorsque la vaccination n’existait pas, environ 1 enfant sur 2000 présentait une complication neurologique après une rougeole.

Cité par France Bleu  Vincent Ronin , responsable de la veille sanitaire de l’ARS Auvergne-Rhône-Alpes, a précisé que les 6 cas recensés concernaient des personnes non vaccinées.

“Il faut se faire vacciner pour éviter cette maladie, c’est le bon moment pour le faire en ce moment autour d’Ardoix, avant la rentrée scolaire” a t-il déclaré tout en précisant qu’un seul malade pouvait contaminer jusqu’à 20 personnes.

Vaccin contre la rougeole

L’occasion de rappeler que le gouvernement a la ferme intention de rendre obligatoires 8 vaccins supplémentaires jusqu’alors recommandés pour la petite enfance, en complément des 3 vaccins actuellement obligatoires.

Selon le communiqué du Ministère de la Santé, et en ce qui concerne précisément la rougeole, la couverture vaccinale à 2 ans est aujourd’hui 78% alors que, tant qu’elle n’atteindra pas le niveau de 95 %, le risque de vagues épidémiques périodiques persistera.

Et de préciser qu’entre 2008 et 2016, plus de 24 000 cas de rougeole ont été déclarés en France. Près de 1 500 cas ont présenté une pneumopathie grave, 34 une complication neurologique et 10 sont décédés.

Pourquoi vacciner son enfant contre les maladies courantes de l’enfance comme la rougeole ?

Les maladies de l’enfance peuvent entraîner des complications graves. La rougeole, comme la rubéole ou les oreillons, sont des maladies infantiles très contagieuses. En l’absence de vaccination, pratiquement tout le monde «attrape» ces maladies un jour ou l’autre, souvent pendant l’enfance. Ces maladies sont le plus souvent sans gravité mais elles peuvent aussi entraîner des complications graves, voire mortelles

La vaccination permet également de protéger indirectement les nourrissons de moins de 1 an et les personnes qui ne peuvent pas être vaccinées. La vaccination contre la rougeole , les oreillons et la rubéole (ROR) est une vaccination très efficace qui protège de la maladie dans presque 100% des cas si l’on a bien reçu les 2 doses de vaccin. Si l’ensemble des enfants et des jeunes adultes était vacciné, on pourrait espérer faire disparaitre ces maladies.

Pour plus d’infos sur la vaccination (fonctionnement, contre-indications, effets indésirables…etc), rendez-vous sur le site du ministère des solidarités et de la santé en cliquant ICI