Cancer du cerveau et téléphone portable : la justice italienne a tranché

CC0 Public Domain / Pixabay
CC0 Public Domain / Pixabay

Le téléphone portable est-il ou pas responsable d’une augmentation du nombre de cancers du cerveau ? Certains l’ont déjà clamé haut et fort, d’autres l’ont au contraire dédouané de toute responsabilité.

Il y a tout juste un an des chercheurs de l’université de Sidney affirmaient que l’usage accru du téléphone portable ne s’était pas accompagné d’une augmentation de cancers cérébraux.

Quelques semaines plus tard, message radicalement différent de chercheurs américains qui,  dans le cadre du programme de recherche National Toxicology Program (NTP),  mettaient au contraire en évidence un lien entre la survenue de certains cancers et l’utilisation du téléphone portable .

Bref les scientifiques n’arrivent pas vraiment à se mettre d’accord sur le sujet….

En attendant que ce tout ce petit monde se mette enfin d’accord, la justice italienne elle a tranché ! Le tribunal d’Ivrea (Nord de l’Italie) a estimé qu’il y avait bien “un lien de cause à effet entre l’utilisation massive du portable et l’apparition d’une tumeur chez un homme de 57 ans”. De par son travail, il était contraint d’utiliser son mobile plus de 4 heures par jour.

Une tumeur heureusement bénigne et diagnostiquée à temps et pour laquelle il a pu être soigné. Petit bémol toutefois puisque les chirurgiens ont été contraints lors d’une intervention chirurgicale de lui retirer le nerf acoustique. Résultat : il est désormais sourd d’une oreille.

Et c’est parce qu’il a perdu l’ouïe que la justice lui a accordé un taux d’invalidité de 23% mais aussi une rente mensuelle à vie de 500 € qui lui sera versée par l’institut national d’assurance contre les accidents du travail.