Ce soir à la télé : “Aventures de médecines : greffe la deuxième chance” avec Michel Cymes sur France 2


ANNONCES

capture écran bande-annonce France 2
capture écran bande-annonce France 2

ANNONCES

|Programme télé de cette soirée du mardi 11 octobre 2016| Ce soir à la TV, et parce que parler du don d’organes c’est aussi parler de la vie ne manquez pas l’émission de France “Aventures de médecine: greffe la deuxième chance”. A suivre dès 20h55 sur France 2, en live streaming sur France2.fr puis, plus tardivement dans la soirée, en replay sur France TV PLUZZ. L’occasion pour Michel Cymes de narrer la naissance et l’essor de la greffe d’organes… la greffe, un geste médical incroyable qui sauve 5000 vies en France chaque année..

Le 22 juin dernier, dans le cadre de la Journée nationale de réflexion sur le don d’organes, l’Agence de la biomédecine a lancé une nouvelle campagne de communication dont l’objectif était cette année d’expliquer de façon pédagogique et interactive le contexte légal relatif au don d’organes et de tissus, et plus précisément le principe de consentement présumé, socle fondateur de la loi.

Présentation : La greffe est un geste médical incroyable qui sauve 5000 vies en France chaque année…Chaque année, grâce aux greffes, les chirurgiens transplanteurs sauvent 5000 personnes en France. Un geste chirurgical fou, impensable il y a seulement 60 ans, mais qui permet aujourd’hui de bouleverser le destin de milliers de patients condamnés. Michel Cymes suit le combat de deux patientes, Antonia et Alexandra,
pour qui la greffe est devenue une urgence vitale. Il vit également ce combat aux côtés des équipes médicales et chirurgicales lancées dans une course contre-la-montre pour la survie d’un greffon, puis dans le défi d’un acte chirurgical magnifique mais très risqué. Ces chirurgiens au sang froid impressionnant sont les héritiers de pionniers hauts en couleur qui ont osé remplacer un organe défaillant par une machine, puis par un autre organe sain prélevé sur un autre homme.

Le saviez-vous ?

En France, et au nom du principe de solidarité, la loi fait de chacun d’entre nous un donneur d’organes et de tissus. Sauf s’il a fait savoir de son vivant qu’il y était opposé.
SI VOUS NE SOUHAITEZ PAS DONNER VOS ORGANES ET TISSUS vous pouvez vous inscrire sur le registre national des refus.
VOUS POUVEZ AUSSI LE DIRE À VOS PROCHES.
C’est vers vos proches que l’hôpital se tournera pour savoir si vous étiez opposés au don de vos organes et tissus.

France 2 – Agence de Biomédecine


ANNONCES