Mobilisez-vous pour la lutte contre les cancers de l’enfant

septembre-en-orNé aux Etats-Unis en 2012, « Gold in September » vise à mettre en lumière la lutte contre les cancers de l’enfant, ses besoins, ses espoirs, ses histoires, ses acteurs.

Cette année, Gustave Roussy initie « Septembre en or » en France pour sensibiliser, mobiliser et développer des initiatives afin de guérir plus et mieux les enfants et les adolescents atteints de cancer.

Chaque année, 500 jeunes meurent encore du cancer en France et 6 000 en Europe. Bien que rare, le cancer reste la première cause de décès par maladie chez les enfants de plus d’un an.

Dès septembre 2016, mobilisez-vous aux côtés de Gustave Roussy et faites connaître cette cause. Portez de l’or et soutenez toutes les actions en faveur de la lutte contre les cancers de l’enfant

A cette occasion, Gustave Roussy a mis en place des actions spécifiques :

– Un Challenge photo sur les réseaux sociaux avec le hashtag #SeptembreEnOr,
– L’illumination en lettres d’or de la façade de l’Institut à la tombée de la nuit,
– La participation au S3Odéon du Dr Dominique Valteau-Couanet, Chef du département de cancérologie de l’enfant et de l’adolescent le 3 septembre prochain,
– Et de nombreuses informations sur les cancers pédiatriques, leur prise en charge, leur suivi à long terme ou encore les avancées de la recherche sur www.septembreenor.fr

Les cancers pédiatriques

Les cancers pédiatriques sont des cancers rares et représentent la première cause de décès par maladie chez les enfants. Chaque année en France, 1 700 nouveaux cas sont diagnostiqués chez les enfants et 800 chez les adolescents. Les cancers pédiatriques regroupent une soixantaine de pathologiesdifférentes.

Les progrès considérables réalisés ces dernières décennies permettent aujourd’hui de guérir 80% de ces jeunes patients dans les 5 ans suivant le diagnostic mais près deux tiers d’entre eux auront des séquelles (cardiaques, neurologiques, motrices…) qu’il s’agit d’anticiper grâce à un suivi à long terme, pour améliorer la qualité de vie des adultes guéris d’un cancer dans leur enfance.