Les médecins hospitaliers appelés à une grève massive dès ce lundi 26 septembre


ANNONCES

0
(0)
CC0 Public Domain/Pixabay
CC0 Public Domain/Pixabay

ANNONCES

Les médecins hospitaliers sont appelés à une grève massive à partir de ce lundi 26 septembre 2016. A l’appel de plusieurs syndicats,  ils sont invités “à cesser le travail toute la journée de lundi puis toutes les soirs et toutes les nuits”

Dans un communiqué de presse “Avenir Hospitalier” déplore que le gouvernement ait alterné promesses, commissions, réflexion et reculades sans que rien de concret n’ait été obtenu pour l’attractivité des carrières hospitalières et ce à l’heure où près de 30 % des postes de Praticiens Hospitaliers sont vacants. Un chiffre et des conditions de travail qui s’aggraveraient chaque année selon le syndicat.

Quant au syndicat d’anesthésistes SNPHAR-E qui a initié le mouvement, voici ses revendications :

– Une journée de travail avec une garde représente 24h de travail effectif et doit être créditée de 5 demi-journées
– Le temps continu ou la mesure du temps de travail en heures doit devenir la norme et non plus l’exception. Le décompte en demi-journées doit être un choix de l’équipe médicale et ne plus être imposé par défaut car il correspond de moins en moins aux organisations de travail exigées par la recherche constante d’activité.
– Le travail d’un médecin hospitalier ne peut se limiter aux soins qu’il donne aux patients. C’est la notion de valence ou de temps dit « non clinique » dont chaque médecin hospitalier devrait pouvoir bénéficier. Nous demandons que ce temps représente au moins 20% de notre activité et que la taille de l’équipe médicale soit aussi définie en fonction de ces activités.


ANNONCES

Le SNPHAR-E précise par ailleurs que les médecins ne demandent à pas travailler moins mais à travailler mieux et à être payé correctement pour le travail effectué surtout lorsque ce dernier est réalisé au delà des obligations de service normales. Il réclame en conséquence la concrétisation des mesures annoncées par la Ministre il y a plus d’un an après deux ans de discussions autour de l’attractivité des carrières médicales hospitalières.

Noter cet article

Cliquez sur les étoiles pour voter

Note moyenne 0 / 5. Nombre de notes : 0

Aucune note

LIENS SPONSORISES