Un vermifuge pour bloquer ZIKA ?


ANNONCES

Structure 3D de la protéine d’enveloppe du virus Zika (en rouge, jaune et bleu) en complexe avec l’anticorps neutralisant (en vert et en blanc). © Institut Pasteur
Structure 3D de la protéine d’enveloppe du virus Zika (en rouge, jaune et bleu) en complexe avec l’anticorps neutralisant (en vert et en blanc). © Institut Pasteur

ANNONCES

Et si un vermifuge était capable de stopper le virus ZIKA ? Selon une étude publiée cette semaine dans la revue spécialisée  “Nature Medicine”, certaines molécules seraient en mesure de bloquer la réplication et donc la progression du virus Zika. Parmi ces molécules, le niclosamide – un vermifuge utilisé pour combattre le ver solitaire (ndrl : Tenia) – et l’emricasan – un substance utilisée expérimentalement dans le traitement de la fibrose hépatique -.

Dans le cadre de cette étude les scientifiques de la Florida State University (Etats-Unis) ont observé que le niclosamide était capable de bloquer la multiplication du virus Zika alors que l’emricasan empêcherait la mort des cellules.

A noter et c’est important de le préciser que ces deux substances se sont montrées efficaces avant et après exposition au Zika. Les bénéfices étaient plus importants encore lorsqu’elles étaient utilisées ensemble.


ANNONCES