Le Tramadol pour enfants : gare au surdosage

CC0 Public Domain /Pixabay
CC0 Public Domain /Pixabay

Le tramadol est indiqué pour le traitement des douleurs modérées à intenses. Deux spécialités présentées en solution buvable et dont l’utilisation est réservée à l’enfant à partir de 3 ans et à l’adolescent sont actuellement commercialisées en France : Topalgic® et Contramal®. Oui mais attention à ne pas faire n’importe quoi ! Les surdosages peuvent-être lourds de conséquences prévient l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM). Elle a donc tenu à adresser une mise à garde après que plusieurs cas graves d’erreurs médicamenteuses lui aient été signalés.

C’est ainsi qu’elle souhaité attirer l’attention sur les risques encours en rappelant à tous, aux professionnels de santé comme aux parents, l’importance d’une posologie claire mais aussi du strict respect de prescription du médecin.

Car, et trop peu de gens semblent en avoir conscience, mais des surdoses peuvent être d’évolution fatale. Des erreurs qui sont souvent le fruit d’un manque d’information ou à des incompréhensions de la posologie.

Quels symptômes en cas de surdosage en tramadol ?

vomissements,
rétrécissement de la pupille,
troubles de la conscience,
convulsions,
difficulté respiratoire pouvant aller jusqu’à l’arrêt respiratoire.

Des symptômes qui doivent alerter car ils nécessitent une prise en charge médicale urgente et l’hospitalisation des patients.

C’est pourquoi l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé recommande

aux médecins prescripteurs
de rédiger la posologie en nombre de gouttes par prise et en nombre de prises par jour ,
d’informer les parents de la nécessité de respecter strictement les posologies prescrites,
de rappeler aux parents la nécessité de tenir ce médicament hors de la vue et de la portée des enfants,
d’informer les parents des signes de surdosage, et de la nécessité de consulter immédiatement un médecin ou un service d’urgences en cas d’apparition de tels signes, notamment lors de la 1ère administration chez l’enfant.

aux pharmaciens
de s’assurer que la posologie prescrite est exprimée en nombre de gouttes par prise ,
d’informer les parents de la nécessité de respecter la posologie prescrite,
d’inscrire sur la boîte ou sur le flacon le nombre de gouttes à administrer par prise,
de rappeler aux parents le fonctionnement d’un flacon compte-goutte,
d’informer les parents de la nécessité de consulter immédiatement un médecin ou un service d’urgences en cas de signes de surdosage.

aux parents
de respecter la prescription du médecin,
de demander l’avis d’un médecin ou d’un pharmacien en cas de doute sur la prescription ou le fonctionnement du flacon compte-goutte,
de maintenir le médicament hors de la vue et de la portée des enfants,
de consulter immédiatement un médecin ou un service d’urgences en cas d’apparition de signes de surdosage (vomissements, troubles de la conscience, difficultés respiratoires…).

Les Résumés des Caractéristiques du Produit (RCP), notices et étiquetages des spécialités Topalgic® et Contramal® sont en cours de modification afin de réduire les risques liés à leur utilisation pédiatrique.

En attendant respectez les dosages qui vous ont été prescrits par votre médecin et/ou votre pharmacien.