Manger des noix permettrait de prévenir les risques de cancer du côlon ?


ANNONCES

CC0 Public Domain/Pixabay
CC0 Public Domain/Pixabay

ANNONCES

|ETUDES, RECHERCHES – SANTE| Une simple poignée de noix chaque jour serait suffisant pour réduire les risques de cancer du côlon ! Telle est la conclusion d’une nouvelle étude menée par des chercheurs de l’université du Connecticut et du Jackson Laboratory for Genomic Medicine (Etats-Unis)

Selon cette étude menée sur des souris de laboratoire, une consommation régulière permettrait de prévenir ce type de cancer. Cela ne s’est toutefois vérifié que les souris mâles.

Avant d’en arriver à cette conclusion, les scientifiques ont effectué des tests sur deux groupes de souris. Pendant que celles du premier ont reçu une part “normale” de nourriture, celles du second ont vu leur ration enrichie d’un apport supplémentaire de noix (7 à 10.5% de l’apport calorique quotidien).

Verdict : chez les souris mâles qui avaient mangé des noix, le risques de développer un polype adénomateux était deux à trois fois moins important.

Polype adénomateux : Les polypes adénomateux colorectaux (ou adénomes colorectaux) sont des polypes qui se développent sur la muqueuse du côlon et qui comportent un risque élevé de cancer. Le polype adénomateux est considéré comme pré-malin, c’est-à-dire susceptible de se transformer en cancer du côlon. Les autres types de polypes qui peuvent apparaître dans le côlon sont les polypes hyperplasiques et inflammatoires. Ils sont peu susceptibles de se développer en cancer colorectal. Source Wikipedia

Et c’est examinant les crottes de ces souris que les chercheurs ont constaté que les noix agissaient comme des probiotiques et favorisaient l’équilibre de la flore intestinale. Et cela aurait pour conséquence  de ralentir et même de stopper le développement des tumeurs.

Aujourd’hui les scientifiques estiment qu’il faudrait consommer 30 grammes de noix par jour à partir de 50 ans pour obtenir des résultats similaires chez l’homme.

Mangez des noix au quotidien, c’est bon pour votre cholestérol

L’occasion de revenir sur une étude publié l’automne dernier et selon laquelle manger des noix au quotidien serait bon pour le cholestérol. Cette étude, menée par une équipe de l’université de Yale et dirigée par le professeur David Katz, a principalement consisté en un suivi de 112 personnes (âgées de 25 à 75 ans) présentant un risque élevé de diabète. Tous étaient des non-fumeurs.

Ces personnes ont ensuite été séparées en deux groupes : dans le premier les participants ont suivi un régime réduit en calories tout en bénéficiant de conseils nutritionnels. Dans le second, ni restrictions, ni conseils.

Les chercheurs ont ensuite choisi au hasard des personnes des deux groupes à qui il a été demandé de consommer 56 grammes de noix par jour. Les autres ont été priés d’arrêter d’en consommer pendant 6 mois.

Au terme de cette longue expérience, les scientifiques ont constaté une baisse significative du “mauvais” cholestérol mais aussi du taux global de cholestérol chez ceux ayant consommé les noix. Autre constat : une amélioration du fonctionnement de la paroi des vaisseaux sanguins.

Lors d’études passées, et pour expliquer les bienfaits des noix sur le cholestérol, des chercheurs ont expliqué que les “fruits à coques comme les noix, les noisettes et les amandes étaient riches en protéines végétales, en acides gras non saturés, en fibres, en minéraux, en vitamines et en antioxydants”… Une consommation qui pouvait pouvait aider à diminuer le taux de cholestérol dans le sang et réduire le risque de maladies cardiovasculaires.

Plus de 2 tasses de café par jour diviserait par deux le risque de cancer colorectal

Par le passé, plusieurs études nous ont montré qu’une consommation régulière de café pouvait avoir de nombreux bénéfices pour la santé et réduire les maladies cardio-vasculaires, les cancers digestifs, le diabète sucré… et même le taux de mortalité. Plus récemment une étude a révélé que les gros buveurs de café (au moins 4 tasses par jour) seraient plus “protégés” que les autres contre la sclérose en plaques (SEP). Bref le café peut-être bon pour la santé à condition bien sûr de ne pas en abuser.

Il y a quelques semaines une nouvelle étude nous a appris que boire plus de deux cafés par jour permettrait de réduire de moitié le risque de cancer colorectal. Et plus la consommation est importante, plus le risque serait réduit. Elle a été menée auprès de 5 100 personnes ayant reçu un diagnostic de cancer colorectal et 4 000 autres en bonne santé.

Un bénéfice qui serait en fait acquis dès la première tasse avec un risque réduit de 26% pour les buveurs modérés (de une à deux tasse/jour) et de moitié dès deux tasses et demie quotidiennes.

La “bonne” nouvelle c’est que cela vérifierait avec tous les types de café qu’il s’agisse du bon “vieux” café filtre, d’un instantané, d’un expresso… et même d’un petit déca !

En août dernier une autre étude allait exactement dans le même sens et nous avait alors révélé qu’une consommation quotidienne de café avait la faculté de réduire les risques de récidive du cancer du côlon et d’augmenter les chances de guérison.

Portant sur près de mille patients traités en chirurgie et en chimiothérapie pour un cancer colorectal au stade 3, cette étude nous apprenait alors que ceux qui buvaient au moins 4 tasses de café par jour avait un risque diminué de 42% de voir réapparaître la maladie rapport à ceux n’en consommant pas ou n’en consommant que très peu.


ANNONCES