Consultations hospitalières : 75% des médecins reçoivent les patients en retard


ANNONCES

CC0 Public Domain/Pixabay
CC0 Public Domain/Pixabay

ANNONCES

Dans une enquête dont les résultats ont été publiés la semaine dernière l’association nationale de défense des consommateurs et usagers (ndrl : CLCV) nous apprend, ou plutôt nous confirme, qu’il est préférable de s’armer de patience lorsqu’on consulte un médecin à l’hôpital, en dehors des cas d’urgence. En effet, et selon cette enquête, 75,4 % des médecins reçoivent, dans le cadre d’une consultation hospitalière leurs patients en retard par rapport à l’heure qui était initialement prévue pour le rendez-vous. Dans 17% ces cas ces retards atteignent plus d’une heure et dépassent la demi-heure dans 34 % des cas.

Et si certains arrivent à se faire une raison, sachez que cette attente est diversement vécue par les patients. Certains jugent cette attente normale, mais d’autres la ressentent comme une gêne importante que l’on pourrait essayer de corriger un tant soit peu, même s’ils comprennent qu’un médecin peut avoir des imprévus tout à fait légitimes.

Ainsi, et si on entre dans le détail des chiffres, ces retards sont considérés comme gênants voire très gênants par 73 % des patients dès lors qu’ils dépassent 30 minutes, et par 85 % lorsqu’ils sont d’une heure ou plus.

Des retards qui ne sont que trop rarement annoncés par les personnels d’accueil et ne font pas souvent l’objet d’excuses de la part des médecins.

Si la CLCV est bien sûr consciente que ces retards ne sont pas le fruit d’une mauvaise volonté, elle pense qu’une gestion plus raisonnée des rendez-vous devrait permettre de diminuer, voire supprimer ces temps d’attente : intervalles plus larges entre rendez-vous, différentiation selon que le malade vient pour la 1ere fois…

Et lorsque ces retards sont imputables à des urgences médicales, le CLCV suggère qu’une meilleure information soit délivrée à l’accueil, qu’un bipeur permette de s’éloigner de la salle d’attente ou que soient mis à disposition de ceux qui attendent le wifi gratuit, des tables pour travailler…

Résultats complets de l’enquête “Temps d’attente pour les consultations hospitalières” en cliquant sur ce lien (document format PDF)


ANNONCES