Plus de 2 tasses de café par jour diviserait par deux le risque de cancer colorectal

Photo : journeys (CC BY 2.0)
Photo : journeys (CC BY 2.0)

Par le passé, plusieurs études nous ont montré qu’une consommation régulière de café pouvait avoir de nombreux bénéfices pour la santé et réduire les maladies cardio-vasculaires, les cancers digestifs, le diabète sucré… et même le taux de mortalité. Plus récemment une étude a révélé que les gros buveurs de café (au moins 4 tasses par jour) seraient plus “protégés” que les autres contre la sclérose en plaques (SEP). Bref le café peut-être bon pour la santé à condition bien sûr de ne pas en abuser.

Aujourd’hui une nouvelle étude nous apprend que boire plus de deux cafés par jour permettrait de réduire de moitié le risque de cancer colorectal. Et plus la consommation est importante, plus le risque serait réduit. Elle a été menée auprès de 5 100 personnes ayant reçu un diagnostic de cancer colorectal et 4 000 autres en bonne santé.

Un bénéfice qui serait en fait acquis dès la première tasse avec un risque réduit de 26% pour les buveurs modérés (de une à deux tasse/jour) et de moitié dès deux tasses et demie quotidiennes.

La “bonne” nouvelle c’est que cela vérifierait avec tous les types de café qu’il s’agisse du bon “vieux” café filtre, d’un instantané, d’un expresso… et même d’un petit déca !

En août dernier une autre étude allait exactement dans le même sens et nous avait alors révélé qu’une consommation quotidienne de café avait la faculté de réduire les risques  de récidive du cancer du côlon et d’augmenter les chances de guérison.

Portant sur près de mille patients traités en chirurgie et en chimiothérapie pour un cancer colorectal au stade 3, cette étude nous apprenait alors que ceux qui buvaient au moins 4 tasses de café par jour avait un risque diminué de 42% de voir réapparaître la maladie rapport à ceux n’en consommant pas ou n’en consommant que très peu.

Boire du café pour lutter contre les pannes d’érection

L’occasion de revenir sur une récente étude relative aux pannes d’érection et à la consommation de café. Publiée au printemps dernier elle a permis de révéler que les hommes buvant 2 à 3 tasses de café par jour étaient moins susceptibles que les autres d’être confrontés à une panne d’érection.

Selon cette très sérieuse étude une consommation comprise entre 85 et 170 milligrammes de caféine par jour réduirait de 42 % le risque de troubles de l’érection. Pour les plus gros consommateurs, entre 171 et 303 milligrames/jour, le risque ne serait réduit que de 39%. Dommage que l’étude ne soit pas arrêtée sur ceux qui en consomment beaucoup plus et sont carrément accros et enchaînent les petits noirs tout au long de la journée.