La joie peut aussi briser le coeur ?


ANNONCES

journal-news

Et si la joie pouvait aussi nous briser le coeur ? Comme nous le savons tous une très mauvaise nouvelle peut nous briser le coeur, et ce dans tous les sens du terme. Cela s’appelle le syndrome du coeur brisé et cela résulte d’un stress émotionnel important comme la perte d’un être cher, un divorce, une séparation douloureuse, une trahison…. Dans certains cas cela peut altérer la fonction cardiaque et même provoquer la mort dans les cas les plus extrêmes.Mais contrairement à ce que l’on pouvait penser, les évènements négatifs ne sont pas les seuls à pouvoir nous briser le coeur….

Syndrome du coeur heureux

Des scientifiques le clament aujourd’hui haut et fort… le syndrome du coeur brisé peut aussi se faire ressentir après une émotion heureuse !

Selon une étude, dont les résultats viennent d’être publiés dans la revue spécialisée “The European Heart Journal”, des chercheurs ont effet constaté que certaines personnes pouvaient en souffrir après l’annonce d’un évènement heureux.

Ainsi et selon cette étude,  ce syndrome est apparu après un évènement heureux ou joyeux dans 4% des cas. Parmi ces évènements, ont été recensés  fête d’anniversaire, mariage,  victoire de son équipe de sport favorite, naissance d’enfants… Du coup ils lui ont donné un petit nom le syndrome du “coeur heureux” !

“Nous avons montré que les déclencheurs peuvent être plus variés qu’on ne le pensait (…). La maladie peut être précédée par des émotions positives aussi” a notamment déclaré  Jelena Ghadri, co-auteure de l’étude et médecin au sein de l’hôpital universitaire de Eurich (Suisse).

Selon elle, les urgentistes doivent absolument prendre en considération cette info dès lors que des patients se présentent avec des signes de crise cardiaque au sein de leur service (douleurs thoraciques, difficultés respiratoires…).

Bon la bonne nouvelle c’est qu’aucun décès n’a été enregistré à l’hôpital parmi les “coeurs heureux” contre 1%  parmi les “coeurs brisés


ANNONCES