La gastro fait un retour remarqué


ANNONCES

0
(0)
DarkoStojanovic/CC0 Public Domain/Pixabay
DarkoStojanovic/CC0 Public Domain/Pixabay

ANNONCES

Plutôt discrète ces dernières semaines, la gastro a décidé de se rappeler à notre bon souvenir en ce début d’année 2016. Son activité est aujourd’hui jugée modérée par les médecins du Réseau Sentinelles. Ainsi le taux d’incidence des cas de diarrhée aiguë vus en consultation de médecine générale a été estimé la semaine dernière à 157 cas pour 100 000 habitants. Certes cela reste en dessous du seuil épidémique fixé à 207 cas pour 100.000 habitants mais il est bon de souligner que cela représente 101 000 nouveaux cas en France Métropolitaine par rapport à la semaine précédente.

Au niveau régional, les taux d’incidence les plus élevés ont été notés en Alsace (297 cas pour 100 000 habitants) Languedoc-Roussillon (284 cas) et Centre (277 cas).

Concernant les cas rapportés, l’âge médian des cas était de 31 ans (de 4 mois à 98 ans) et les hommes représentaient 50% des cas. Les tableaux cliniques rapportés par les médecins Sentinelles ne présentaient pas de signe particulier de gravité. Le pourcentage d’hospitalisation a été estimé à 0.6%.

Prévision : Selon le modèle de prévision reposant sur les données historiques, le niveau d’activité des diarrhées aiguës devrait augmenter de façon modérée au cours des prochaines semaines, en restant en-dessous du seuil épidémique. Un second modèle de détection des épidémies de gastroentérite, reposant sur les ventes de médicaments, a permis de révéler que deux des quatre classes médicamenteuses surveillées avaient atteint leur seuil d’alerte la semaine dernière.


ANNONCES

Noter cet article

Cliquez sur les étoiles pour voter

Note moyenne 0 / 5. Nombre de notes : 0

Aucune note

LIENS SPONSORISES