Cancer du sein : une femme traitée 22 fois du mauvais côté


ANNONCES

journal-news

Aussi incroyable que cela puisse paraître, une femme touchée par le cancer du sein a été, durant 22 séances consécutives de radiothérapie, traitée du mauvais côté ! Une méprise révélée par le Parisien et qui n’a été découverte qu’au début de la 23eme séance sur les 25 que devait initialement subir la patience.

Et c’est grâce au conjoint de la patiente qui s’étonnait “des rougeurs anormales sur le côté sain de sa femme” que les manipulateurs s’en sont rendus compte .  Ils s’étaient contentés de “suivre la prescription du radiothérapeute”.

Le Professeur Bruno Housset, chef du pôle spécial cancer de l’hôpital de Créteil, a déclaré au célèbre quotidien « C’est une conjonction d’éléments qui a conduit à cette erreur ». Puis de rajouter, comme pour justifier cette erreur «La patiente présentait des troubles cognitifs insoupçonnés et n’avait pas de syndrome tumoral sur le sein. » Elle avait été opérée de sa tumeur, et n’avait pas de cicatrice »

Aujourd’hui, et selon l’Autorité de sûreté nucléaire, la patiente bénéficie « d’un suivi adapté »0 Elle n’aurait pas eu de séquelles et aurait même terminé son protocole.

Le Professeur Bruno Housset a également précisé que son équipe avait été très affectée par cet incident et que tout avait été pour comprendre le pourquoi du comment d’une telle erreur.


ANNONCES