Une campagne de sensibilisation sur les violences sexuelles sur mineurs

innonce-en-dangerC’est aujourd’hui,  vendredi 20 novembre 2015, que se déroule la journée mondiale des droits de l’enfant.  A cette occasion, mais aussi pour célébrer le 26ème anniversaire de la convention  des droits de l’enfant, l’agence Rosapark et l’association Innocence en Danger ont lancé leur nouvelle campagne de sensibilisation. Elle est intitulée “Le Témoin”.

Le film relate de manière simple et efficace, l’enfer de l’agression que subie une petite fille dans sa  propre chambre par un adulte censé la protéger. Le seul témoin est son ours en peluche. Une larme se  forme dans son œil puis glisse le long de sa joue. Ce film se termine par cette injonction :  « Lui ne peut parler. Vous, vous pouvez » (0800 05 95 95).

La musique de Radiohead, « Exit Music » accompagne lentement mais profondément ce long  mouvement de caméra, conférant au film une force et une intensité dramatique exceptionnelle.

Devant l’ampleur des chiffres d’enfants agressés sexuellement dans le cadre de leur foyer par des  personnes censées les protéger, l’agence Rosapark et son équipe accompagnent avec cette troisième  campagne l’association pour sensibiliser chacun de nous à intervenir.  « En tant qu’agence de  communication, nous avons le devoir d’intervenir : c’est à nous de faire entendre la cause au plus grand  nombre, de faire sortir les tabous de l’ombre en les affichant au grand jour, pour enfin susciter une  prise de conscience collective en faveur des enfants » déclare Jean-Patrick Chiquiar, co-fondateur de  l’agence.

Quelques chiffres pour nous aider à prendre conscience de l’ampleur du fléau

– En France 2 millions de victimes d’incestes (source : sondage IPSOS/AIVI « Les Français face à l’inceste », 2009).
– On estime à 154 000 (124 000 filles et 30 000 garçons) le nombre de mineur(e)s victimes de viol ou tentative de viol (source : INSEE- ONDRP, enquêtes Cadre de vie et sécurité de 2010 à 2013)
– Les enfants sont les principales victimes des violences sexuelles
– Les viols sur mineur représentent 55%-68% de l’ensemble des viols (sources : (55%) Enfants maltraités, les chiffres et leur base juridique, INSERM 2008 et le rapport 2015 « impact des violences sexuelles de l’enfance à l’âge adulte », (68%) association Mémoire Traumatique et Victimologie auprès de 1 214 victimes de 15 à 72 ans).
– Dans 81% des cas, les violences sexuelles débutent avant 18 ans. Avant 11 ans pour 1 victime sur 2, avant 6 ans pour 1 victime sur 5. Dans 94% des cas, les agresseurs sont des proches, voire même des membres de la famille pour plus de la moitié (52%). Avant 6 ans, les violences sont infligées par la famille dans 70% des cas.
…etc

#parlonspoureux

Pour soutenir Innocence en Danger et sensibiliser le plus grand nombre aux violences faites sur les mineurs,prenez en photo un nounours, et postez-le sur votre Instagram, Twitter ou Facebook avec #parlonspoureux