Une verre de vin rouge au dîner serait bénéfique pour la santé

CC0 Public Domain/Pixabay
CC0 Public Domain/Pixabay

Ces dernières années les bienfaits du resvétatrol, une substance connue pour ses propriétés antioxydantes, ont été déjà fois évoqués.  Elle est présente naturellement dans certains fruits comme les raisins rouges, les mûres, les cacahuètes… On en trouve donc tout naturellement dans le vin rouge, une boisson alcoolisée dont les bienfaits, sous réserve d’une consommation modérée, ont plusieurs fois été soulignés dans différentes études.

Aujourd’hui c’est une autre étude qui abonde en ce sens. Menée par des chercheurs de l’Université Ben Gourion du Néguev (Israël), elle nous apprend que la consommation quotidienne d’un verre de vin rouge lors du repas du soir serait bénéfique pour les personnes souffrant de diabète de type 2.

Menée auprès de 224 volontaires atteints de diabète de type 2 – la plupart de ces adultes âgés de 45 à 75 ans ne buvaient pas ou peu d’alcool au début de l’étude –  elle a consisté à faire boire à chacun d’entre-eux lors du dîner, et en complément d’un régime alimentaire sain et équilibré : soit 150ml d’eau minérale, soit 150ml de vin rouge, soit 150ml  de vin blanc.

Deux ans plus tard, les scientifiques en sont arrivés à la conclusion que ceux ayant consommé le vin rouge ” bénéficiaient d’une augmentation de leur taux de bon cholestérol ainsi que d’un meilleur ratio de cholestérol par rapport à ceux qui buvaient de l’eau” écrit le site spécialisé Futura-Santé.

“Le vin rouge est celui qui fait le plus de bien à votre métabolisme, principalement parce qu’il améliore sensiblement votre profil lipidique en augmentant le bon cholestérol (HDL) tout en diminuant le rapport entre le cholestérol total et le cholestérol HDL” ont précisé les auteurs de l’étude dans leurs conclusions.

Reste que le vin doit être consommé avec modération qu’il soit blanc, rouge ou pétillant !