Octobre Rose : Les « Elles de l’Orne » ont rassemblé plus de 2000 femmes en faveur du dépistage du cancer du sein

Vague rose dans les sentes de Damigny : Les « Elles de l’Orne » ont rassemblé plus de 2000 femmes en faveur du dépistage du cancer du sein. Un succès sans ambages pour cette première édition !

Dimanche 11 octobre 2015 à Damigny, les participantes des Elles de l’Orne, tout de rose vêtues, ont déployé les ailes de la solidarité sur une épreuve de course-marche de 4,3 km.

© « Elles de l’Orne » / Conseil départemental de l’Orne
© « Elles de
l’Orne » / Conseil départemental de l’Orne

Proposée à l’occasion de la campagne nationale « Octobre rose », mois de mobilisation contre le cancer du sein, l’événement a été organisé par le Département de l’Orne et l’association sportive A3 d’Alençon, en partenariat avec le comité de l’Orne de la Ligue contre le cancer et la commune de Damigny. Plus de 10 000 €, soit 50% du montant total des engagements, ont été reversés au comité de l’Orne de la Ligue contre le cancer.

Avant le top départ donné à la course marche emblématique de l’Orne, Alain Lambert, président du Conseil départemental, a remis la somme de 10 715 € en faveur de cette cause solidaire via la Ligue contre le cancer. Celle-ci s’est engagée à affecter les fonds collectés en faveur des actions proposées aux malades, en particulier les soins de support (activité physique adaptée, réflexologie, sophrologie…).

Alain Lambert a souligné la nécessité du dépistage qui sauve des vies et rappelé que cette maladie continue de toucher une femme sur huit. « La sensibilisation au dépistage du cancer du sein est une action emblématique du Conseil départemental de l’Orne, engagée depuis plus de 20 ans à travers le département, a-t-il rappelé. Ce nouvel événement sportif et de solidarité, les « Elles de l’Orne » s’inscrit dans le prolongement de cette sensibilisation pour préserver ou ajouter de la vie quand celle-ci est menacée ou mise à mal par la maladie. »

Une cause solidaire

Alors que les premières participantes, plus sportives, se sont élancées à 10h30 dans les rues de Damigny, d’autres déambulaient à allure libre pour effectuer le parcours de la course-marche solidaire de l’Orne. Des séances d’échauffement et d’étirement collectives ont été réalisées avant et après l’épreuve. Le t-shirt, rose framboise, aux couleurs de la course, a rallié l’ensemble des femmes sous l’emblème solidaire des Elles de l’Orne.

L’Orne, l’un des rares départements en France à s’engager pour la santé des femmes

Engagé depuis plus de 20 ans pour la santé des femmes, le Conseil départemental de l’Orne, coorganisateur de l’opération, a rappelé l’importance du « Mammobile 61 », unité de dépistage mobile, pour sensibiliser les participantes à ses campagnes de dépistage gratuit du cancer du sein.

Aménagé pour recevoir les patientes et effectuer la mammographie, le Mammobile 61 sillonne toute l’année le département (environ 50 stationnements par an). Il offre la possibilité aux Ornaises de passer gratuitement une mammographie, permettant de toucher les populations rurales éloignées des centres de radiologie.

Chaque année, 14 000 Ornaises âgées de 50 à 74 ans sont dépistées gratuitement dans le département (dans le Mammobile 61 ou les cabinets de radiologie).

Alain Lambert a rappelé que la solidarité est bien au cœur des actions du Conseil départemental. Le Conseil départemental de l’Orne a été le deuxième Département de France, après l’Hérault, à mettre en place, en 1992, des campagnes de dépistage gratuit du cancer du sein par unité de dépistage mobile. Trois Départements (l’Hérault, l’Orne et l’Aveyron) offrent aujourd’hui ce service de santé de proximité aux femmes en France.

Plus d’infos sur www.lesellesdelorne.fr !