Octobre Rose : consultations groupées dans le Nord Pas-de-Calais

octobre-rose Le Centre Oscar Lambret ne cesse d’innover depuis 60 ans afin d’améliorer le parcours des patientes au cœur de son établissement. Issues de toute la région, elles bénéficient aujourd’hui de la mise en place d’une organisation innovante : les consultations dites groupées. En cas d’anomalie du sein nouvellement détectée, la patiente rencontre tous les intervenants de sa prise en charge en une demi-journée : chirurgien, anesthésiste, radiologue, infirmière de chirurgie ambulatoire. Finis les allers-retours entre chaque rendez-vous, les questions et les angoisses en suspens, les plannings personnels et professionnels bouleversés… l’objectif de cette approche inédite dans la région est de diminuer l’impact négatif du cancer dans la vie des patientes et ainsi d’améliorer leur parcours dans la lutte contre la maladie.

Le Centre Oscar Lambret, référence nationale dans le traitement des cancers du sein

Chaque année, le Centre Oscar Lambret prend en charge 2 000 cas de cancers du sein, et ce de manière très spécifique. En effet, la prise en charge des patientes est globale et pluridisciplinaire : la malade reçoit un traitement personnalisé, adapté à ses caractéristiques et à celles de sa maladie et aussi à ses propres attentes. Cette approche spécifique se traduit par :

> La mise en place de consultations dites «groupées » pour toute anomalie du sein nouvellement détectée chez une patiente. Ces consultations lui permettent de rencontrer dans la même journée un chirurgien et un radiologue pour valider l’ensemble des données cliniques et radiologiques. En cas de perspective chirurgicale, elle bénéficie immédiatement des consultations d’un anesthésiste et d’une infirmière de l’unité de chirurgie ambulatoire. En limitant les déplacements, cette réorganisation en profondeur des consultations permet une prise en charge initiale globale de qualité et améliore le vécu et le confort des patientes.

> Une prise en charge chirurgicale globale: du traitement du cancer à la reconstruction mammaire. Les chirurgiens sénologues du Centre Oscar Lambret sont formés à toutes les techniques de reconstruction mammaire, ce qui permet de proposer une prise en charge globale et adaptée à chaque patiente. Les équipes pratiquent notamment des reconstructions mammaires immédiates ou secondaires, par prothèse ou par lambeau autologue (lambeau de grand dorsal ou lambeau libre comme les DIEP avec des techniques spécialisées de microchirurgie).

> L’accès à un plateau technique ultra-performant. Le Centre Oscar Lambret a été parmi les premiers à investir dans une technique d’imagerie de pointe, la Tomosynthèse. Cet outil innovant permet d’obtenir des images en coupes du sein afin de réaliser une mammographie «3 D». Encore en évaluation pour le dépistage organisé, il est aujourd’hui utilisé de façon quotidienne pour le suivi des femmes traitées pour un cancer du sein ou en cas d’anomalie clinique (boule, écoulement mammaire). Par ailleurs, le Centre a été le premier au monde à se doter en 2013 d’un équipement innovant en radiothérapie, une TomoHDA, qui optimise le traitement en diminuant les effets secondaires et en planifiant les traitements en temps réel.

> L’apport de soins de support et d’accompagnement tels que le traitement de la douleur, l’activité sportive adaptée, la kinésithérapie, la nutrition et le soutien psychologique afin de lui assurer la meilleure qualité de vie possible pendant et après le traitement.

> Enfin, grâce à son unité intégrée de recherche clinique,1 patiente sur 4 bénéficie d’une étude clinique. Ces études donnent accès à des médicaments innovants, ainsi qu’à des actes de chirurgie et des techniques de radiothérapie également innovants. Le Centre permet également de faire progresser la prévention en suivant près de 5000 familles à risque de cancer de la région Nord-Pas de Calais, parce qu’elles présentent une prédisposition héréditaire au développement du cancer du sein ou de l’ovaire. Un suivi à une telle échelle est unique en France.

Le saviez-vous ?

Le cancer du sein concerne 1 femme sur 8 en France et la Région Nord-Pas de Calais figure parmi les plus touchées. Certes, les progrès en matière  de dépistage et de recherche permettent aujourd’hui de guérir près de  9 patientes sur 10, mais l’espoir des équipes du Centre Oscar Lambret  est de les guérir toutes. En effet, aujourd’hui, plus de 2 femmes meurent  encore chaque jour du cancer du sein dans le Nord-Pas de Calais.

Créé il y a 60 ans, le Centre Oscar Lambret reçoit le soutien de donateurs  et de mécènes depuis de nombreuses années. Grâce à leurs dons, des investissements ont permis l’acquisition des équipements structurants  dédiés à la recherche, aux traitements de pointe ou encore aux soins de support et à l’accompagnement, indispensables à la guérison des patientes.

Afin d’accompagner cette dynamique, le Centre Oscar Lambret a mis en  place en 2014 un service Relations Donateurs permettant de faciliter la  relation entre le Centre et ses donateurs, à la fois grand public, associations  et mécènes, prêts à s’investir dans la lutte contre le Cancer.

Au-delà de cette mobilisation locale, le Centre Oscar Lambret engage une de ses plus grandes campagnes d’appel aux dons par courrier et  e-mailing afin de soutenir les projets innovants développés par le Centre. C’est grâce à l’engagement de tous que la lutte contre le cancer du sein  pourra continuer à marquer des avancées chaque jour.

A titre d’exemple, le Centre Oscar Lambret reçoit pour la deuxième année consécutive le soutien de l’association Audomarose qui se mobilise les samedi 10 et dimanche 11 octobre 2015 dans le cadre d’Octobre Rose (en savoir plus : www.audomarose.fr)