SOS Médecins se retire d’un quartier sensible de Limoges


ANNONCES

journal-news

Après 6 agressions dont ses médecins ont été les victimes, SOS Médecins a pris la décision de ne plus intervenir dans six immeubles du quartier sensible de La Bastide à Limoges, ceux situés dans l’impasse Camille-Pissaro.

Et c’est par un courrier adressé à la préfecture de la Haute-Vienne mais aussi au conseil départemental de l’ordre des médecins que l’association “SOS Médecins” de Limoges a acté sa décision. En cause différentes agressions de types caillassage, vol et dégradation de véhicule.

“Ça n’est jamais une décision agréable pour un médecin de renoncer à aller donner des soins quelque part. Et en l’occurrence, ce sont six immeubles et toute une rue qui vont être lésés en raison de l’attitude de quelques-uns” a notamment déploré Fabrice Massoulard, président de l’association SOS Médecins de Limoges.

Les médecins n’interviendront plus qu’en cas d’urgence et uniquement accompagnes par des policiers.


ANNONCES