|

« Un si grand soleil » en avance du 28 mai 2024 : terrible confrontation entre Anne et Arnaud (résumé et spoilers épisode n°1404)


ANNONCES

« Un si grand soleil » en avance du 28 mai 2024 : (résumé et spoilers épisode n°1404). Si tout se passe comme prévu, votre feuilleton « Un si grand soleil » vous donne rendez-vous pour un épisode inédit mardi soir à partir de 20h45 sur France 2. En voici le résumé en avance.

« Un si grand soleil » en avance du 28 mai 2024

Séance yoga au petit matin pour Janet. Clément l’observe et lui demande de réserver sa soirée de mercredi sans lui en dire plus. Clément lui demande de le laisser la surprendre même si Janet tente par tous les moyens d’en savoir un peu plus sur cette surprise qui se prépare.

Au commissariat, Manu tente de faire parler Cédric qu’il soupçonne d’avoir poussé Arnaud à tuer son propre père ! Mais il nie en bloc sans surprise. Il y est bien pour quelque chose concernant le cambriolage mais c’est tout. Dans tous les cas il n’a agi que pour le compte d’Arnaud qui avait des soupçons sur sa belle-mère (Anne, ndrl). Mais Cédric s’emmêle un peu les pinceaux et en arrive à faire comprendre qu’il était au courant et donc qu’il est complice d’un meurtre ! Pour Manu c’est même lui qui a poussé Arnaud à vouloir tuer Thaïs.

De son côté Thaïs est toujours sous le choc mais elle va mieux. D’ailleurs elle retourne déjà au lycée même si son père trouve que c’est un peu rapide. Il s’inquiète pour elle et veut même l’accompagner mais Maèva vient à sa rescousse…


ANNONCES

Une femme est dans le bureau de Claudine car elle a été victime d’un viol. C’est sa psy qui lui a conseillé de venir. Elle hésite encore à porter plainte. C’est son patron, devenu aussi son petit ami, qu’elle accuse. Devenu très jaloux, il avait beaucoup changé au point de la traiter de sal***. Elle avait donc décidé de rompre mais était depuis victime de harcèlement et de menaces. C’est au cours d’une soirée, au cours de laquelle elle pensait pouvoir remettre les choses à plat, qu’il serait passé à l’acte. Sous le choc, elle n’est plus retournée travailler et a depuis été licenciée pour faute grave. Malheureusement aucune preuve. Pour autant, Claudine l’incite fortement à déposer plainte. Elles décident de se rendre ensemble au commissariat.

De son côté Anne a du mal à se remettre de toute cette histoire. Heureusement Florent est encore là, comme toujours ! Elle a été invitée à une confrontation avec Arnaud. Elle ne comprend pas qu’Arnaud ait pu tuer son père et reste persuadée que c’est Cédric qui l’a influencé. Lors de la confrontation, Arnaud accuse Anne d’être à l’origine de tout. Il pense même que son père est devenu malade à cause d’elle. Puis il lui reproche de ne pas l’avoir informé que son père allait peut-être pouvoir bénéficier d’une nouvelle greffe. Malgré les explications d’Anne, Arnaud lui remet tout sur le dos et l’accuse de manipulation. Il pense même que c’est elle qui l’a poussé à tuer son propre père.

Plus tard, Thaïs vient rendre visite à Anne qui l’a remercie d’avoir prévenu la police. Sans elle, elle serait toujours en prison. Elle se fait ensuite l’écho de la confrontation avec Arnaud et déplore n’avoir rien venu venir. Thaïs ne comprend pas non plus. Elles finissent par tomber dans les bras l’une de l’autre.

De retour au cabinet, Claudine explique à Johanna qu’elle va travailler gracieusement pour sa nouvelle cliente et que la bataille est loin d’être perdue. De son côté cette nouvelle cliente retourne voir sa psy pour lui annoncer la bonne nouvelle. Elle ne croit pas vraiment que cette plainte puisse servir à quelque chose, mais sait-on jamais…

De son côté Elisabeth est aux anges ! Elle a trouvé un superbe château pour son mariage et ne manque pas d’en parler avec Claire qui n’est pas vraiment là. Enfin elle met ça sur le coup de la fatigue mais c’est encore ses problèmes avec Florent qui semblent être la cause de ce mal-être qu’Elisabeth a tout de suite perçu. Mais la boss de L.Cosmétiques pense aussi que le départ de Kira n’a pas vraiment arranger les choses.

Au commissariat, Elise et Yann évoquent la plainte pour viol déposée le jour même. Le supposé coupable est un certain Baptiste Joussan, courtier en assurance. Elise l’appelle et le convoque au commissariat. Il fait mine de ne pas savoir pourquoi il est convoqué mais comprends très vite d’autant qu’Elise ne lui dit pas grand chose.

Le soir venu Florent ne parle que d’une chose : son travail, son travail et toujours son travail. Pour Claire, c’est un monologue et elle file d’ailleurs se coucher alors que Florent lui propose de lui préparer quelques gnocchis. De son côté, Clément explique au procureur les derniers rebondissements de l’enquête sur la mort de Philippe. Puis quand Clément évoque avec lui la plainte pour viol contre Baptiste Joussan, le procureur tilte : de nombreuses plaintes pour des faits d’attouchements et harcèlement sexuels ont déjà été déposées contre lui. Le hic c’est qu’elles ont toutes été retirées ! L’une de ses victimes s’est même suicidée. Et il hors de question que ça reproduise. Le procureur veut tout faire pour coincer cette ordure !

La toute nouvelle bande-annonce

Découvrez la toute nouvelle bande-annonce

« Un si grand soleil » en replay

« Un si grand soleil » c’est tous les soirs, du lundi au vendredi, dès 20h45 sur France 2. Mais c’est aussi en replay sur la plateforme de streaming France.TV