« Échappées belles » du 26 août 2023 : ce samedi soir sur France 5 « Larzac, la terre en partage »


ANNONCES

« Échappées belles » du 26 août 2023. Ce samedi soir, et comme chaque semaine, ne manquez pas votre rendez-vous avec le magazine d’évasion de France 5 « Échappées belles ». Cette semaine « Larzac, la terre en partage ».

« Échappées belles » du 26 août 2023
France Télévisions/FTV

ANNONCES

« Échappées belles » du 26 août 2023
À 20H55 « Le Larzac, la terre en partage »

Le Larzac, situé au cœur du parc naturel régional des Grands Causses, est célèbre pour la force de caractère de ces habitants farouchement engagés lorsque l’État, il y a 50 ans, avait décrété l’extension du camp militaire. La lutte paysanne avait secoué le pays, dans les années 70, mobilisant de nombreux soutiens venus de la France entière. Cette page d’histoire a forgé le caractère et l’identité de cette terre de caractère et d’entraide. Aujourd’hui, le calme est revenu…

Où sont les héritiers des compagnons de lutte du Larzac ? C’est ce que Sophie Jovillard va découvrir dans ce numéro « très vert » d’Échappées belles.

Le Larzac c’est surtout le pays des grands espaces, une terre d’engagements, un sanctuaire de l’agropastoralisme méditerranéen et d’une superbe nature à contempler. Sophie débute son voyage dans les gorges du Tarn, sur un bateau, pour le conclure à la cité templière et hospitalière aux portes de La Couvertoirade, bâtie par des moines soldats entre le XIIe et le XVe siècle.


ANNONCES

Les reportages

– Les grands édifices du Larzac
– L’héritage de la lutte
– La brebis, star du Larzac
– Sports du Larzac
– Se ressourcer dans le Larzac.

Bande-annonce

Voici la bande-annonce de votre premier numéro de la soirée…

À 22h30 : « Islande, un rêve de voyageur »

Volcans, glaciers, champs de lave, chutes d’eau vertigineuses, zones géothermiques, bains naturels et plages de sable noir composent des paysages sauvages qui, selon la lumière qui les éclaire, évoquent aussi bien le début comme la fin du monde.

Des petits ports de pêche nichés aux creux des fjords, aux paysages lunaires des terres intérieures, ce voyage en Islande nous amène au cœur de sa diversité et de son authenticité.

Le Nord de l’Islande attire les touristes par son atmosphère plus sauvage et moins foulée par l’Homme que les circuits plus classiques du Sud de l’île. Les Westfjords en particulier, à l’extrême Nord-Ouest du pays, représentent la zone la plus reculée du territoire. Ces contrées si difficiles à atteindre en font des paysages qui se méritent.

Et pourtant, parmi les quelques 2 millions de touristes qui foulent chaque année cette île dont la découverte ne laisse jamais indifférent, il y a ceux qui ont fait le choix de ne jamais rentrer chez eux.

Ce sont ces mêmes paysages et ce climat qui peuvent sembler hostiles pour beaucoup, et qui pourtant attirent toute une population étrangère justement curieuse de ces particularités. Qui sont-ils, d’où viennent-ils et pourquoi choisissent-ils parfois de rester sur ce territoire aussi magnétique que rude ? Comment la proximité d’espaces naturels parfois hostiles les nourrit-elle ?

De la baie de Husavik, petite cité de pêcheurs devenue haut-lieu de l’observation des cétacés, au village d’Isafjordur dans les fjords de l’Ouest sauvage, en passant par les paysages dramatiques de Myvatn, Ismaël Khelifa va partir à la rencontre de ces visages qui composent et donnent vie au Nord de l’Islande.

Reportages :
Terre de glace / Au-delà au cercle polaire / l’appel de la mer / Tu seras Islandais(-e) mon enfant / Paré pour l’avalanche / Le monde entier à l’université de bout du monde.

« Échappées belles » en streaming et replay

Si vous n’êtes pas à la maison ou que vous optez pour une autre chaîne, pensez au replay accessible durant 7 jours sur la plateforme de streaming France.TV


Annonces