Semaine Mondiale de l’Allergie 2023 : du 19 au 24 juin

Crédit illustration : GoodStudio |

ANNONCES

Semaine Mondiale de l’Allergie 2023 : du 19 au 24 juin. Alors que la France est en alerte rouge sur de nombreuses régions en raison d’un risque élevé d’allergie aux pollens de bouleau, notez que la semaine mondiale de l’allergie se tiendra cette année du 19 au 24 juin 2023.

Crédit illustration : GoodStudio |

ANNONCES

Le printemps est là avec le retour du soleil, des journées plus longues mais aussi avec son cortège de pollens et d’allergies en tous genres. Éternuements, nez qui coule, yeux qui grattent, démangeaisons, asthme… les perturbations des activités quotidiennes et du sommeil peuvent devenir très invalidantes. Les allergies alimentaires, cutanées ou médicamenteuses, sont une menace pour la santé des patients atteints.

Malheureusement, le nombre de personnes concernées devrait continuer à croître dans les années à venir. En cause, notre mode de vie : la pollution, les politiques d’aménagement du territoire, les aliments transformés que l’on consomme mais aussi les changements environnementaux et climatiques.

C’est justement sur ce thème, ô combien actuel, que va se tenir du 19 au 23 juin prochain, la Semaine Mondiale de l’Allergie. Cette campagne lancée par la «World Allergy Organization» est organisée par le SYFAL (Syndicat Français des Allergologues) qui œuvre à promouvoir les actions de la communauté des allergologues.


ANNONCES

Semaine Mondiale de l’Allergie 2023 : Quel sont les objectifs ?

Il s’agit de donner des informations claires et récentes sur l’évolution des allergies, le diagnostic, la prise en charge, les nouveaux traitements mais aussi de prodiguer des conseils, de répondre aux interrogations que l’on peut se poser, d’encourager les patients à se faire dépister… et traiter.

En effet, une fois le diagnostic posé par un médecin allergologue, il est possible grâce à des traitements adaptés, de diminuer les symptômes et d’améliorer le confort de vie en adoptant le bon comportement.

Tout au long de cette semaine exceptionnelle : Facebook Live, tables rondes, vidéos et podcasts vont se succéder. A regarder et écouter en direct ou en différé !

Pourquoi un tel évènement ?

Il existe un manque réel d’information sur les allergies, trop souvent banalisées. Il est essentiel de lutter contre les idées reçues qui circulent dans la population, comme chez certains soignants. L’ensemble des acteurs de la communauté des allergologues informera et répondra de façon précise, aux questions que le grand public se pose en la matière.

A l’ère des réseaux sociaux, cet événement animé par des professionnels de la santé, permet de poser les bases d’un nouveau format d’information vers le grand public.

Quel lien y a-t-il entre changement climatique et recrudescence des allergies?

Le réchauffement de la planète au cours de ces dernières décennies, ne fait plus guère de doute et les répercussions sont inévitables. Avec un climat plus chaud, la floraison commence plus tôt, la saison des pollens s’allonge et leur concentration dans l’air augmente. De plus certaines espèces typiques du sud, comme l’olivier ou le cyprès, très allergisants, remontent peu à peu vers le nord de la France.

Autre exemple: l’ambroisie, qui étend un peu plus chaque année son aire de répartition. A cela, il faut ajouter d’autres phénomènes comme l’accentuation de la pollution atmosphérique, facteur de stress pour les plantes qui se mettent à produire davantage de pollen (Source: Inserm). Et avec l’augmentation des vagues de chaleur, pics d’ozone et feux de forêt se multiplient aggravant encore un peu plus la pollution de l’air engendrée par les activités humaines. De nouvelles espèces d’insectes émergent aussi sur nos territoires.

Quelques chiffres

D’ici 2050, 50% de la population sera allergique en France (source: OMS) 1 personne sur 3 est atteinte de rhinite allergique (source: ameli.fr). La maladie allergique est aujourd’hui la 4ème maladie la plus répandue derrière le cancer, les maladies cardio-vasculaires et le sida.

La Semaine Mondiale de l’Allergie sera l’occasion de faire le point sur les nouveautés en matière de traitement comme l’immunothérapie sublinguale, les biothérapies dans la dermatite atopique modérée à sévère, ou dans l’asthme sévère.

Quels sont les principaux allergènes respiratoires ?

Les principaux allergènes se situent dans nos intérieurs, 5 à 10 fois plus pollués que l’extérieur ! Les causes d’allergies les plus répandues, sont:

    • les acariens, à l’origine de 75% des allergies respiratoires
    • le pollen et plus précisément les pollens de graminées
    • les animaux
Quelques conseils pratiques contre les allergies respiratoires

➤ Lors de balades à l’extérieur, mettre un masque qui va filtrer une grande partie des pollens et limiter les symptômes

➤ Porter des lunettes pour que les pollens pénètrent moins facilement au niveau des yeux

➤ Éviter les grands axes de circulation lors de forts pics de pollution Éviter de faire sécher son linge dehors car le pollen s’y dépose

➤ Pour ce qui est des logements: penser à renouveler l’air intérieur, dans la mesure du possible avant le lever du soleil ou à la nuit tombée et continuer à aérer tous les jours 15-20 minutes.

➤ Se rincer les cheveux le soir après une journée passée dehors

➤ Traquer régulièrement acariens, poussières et poils d’animaux

➤ Laver les draps toutes les semaines

➤ Aspirer la maison, si possible avec un filtre HEPA

➤ Éviter les animaux dans les chambres.

Plus d’infos sur le programme sur le site https://www.semaine-allergie.fr/