« Demain nous appartient » du 9 mars 2023 : Etienne démasqué (résumé en avance épisode DNA n°1379)

capture écran TF1

ANNONCES

« Demain nous appartient » du 9 mars 2023 : résumé en avance épisode DNA n°1379. Pour les fans de DNA, découvrez maintenant notre résumé complet de l’épisode qui sera diffusé jeudi soir sur TF1 dès 19h10.

« Demain nous appartient » du 9 mars 2023
capture écran TF1

ANNONCES

« Demain nous appartient » du 9 mars 2023

Soizic n’en loupe pas une

Soizic se rend au lycée pour faire une intervention sur la sexualité et les drogues. A la fin du cours, elle incite Chloé à faire installer un distributeur au lycée et met la honte à Adam !
Adam confie plus tard à Amel en avoir marre de croiser tout le temps ses parents ou d’entendre tout le temps parler d’eux. Il a même l’impression que ses parents aime lui mettre la honte. En effet, son père a fait une annonce pour informer qu’il est son fils et maintenant sa mère. Parfois, il aimerait que ses parents soient dans une autre ville.

Victor tente encore le coup avec Romy mais ….


ANNONCES

Victor a fait envoyé un beau bouquet de roses au cabinet de Raphaëlle mais pour Romy. Il a préféré passer par Raphaëlle afin que Romy ne se sente pas mal à l’aise devant son fils. Romy pense que Victor la remercie ainsi d’avoir été là pour lui dans l’épreuve qu’il a traversé avec Timothée. Raphaëlle n’en est pas aussi certaine.
Romy laisse un message sur le répondeur de Victor pour lui rappeler qu’ils ne sont que des amis et qu’elle ne peut accepter ce cadeau symbolique. C’est un coup dur pour Victor. Pour Timothée, c’est certainement mieux ainsi car il ne voit pas comment il aurait pu s’entendre avec Rayan ! Victor ne sait pas que Romy a les larmes aux yeux en regardant le bouquet de roses.

Manon refuse de dénoncer son oncle

La PTS est à la bijouterie pour essayer de trouver des indices. Damien trouve une balle et fait le rapprochement avec celle trouvée chez Victor.
Aurore interroge le bijoutier et lui rappelle que lors du braquage, un des deux malfaiteur a crié le prénom « Manon » Le bijoutier se souvient alors qu’un des braqueurs à eu peur pour cette jeune fille et à tiré sur son complice. Hors, Manon n’en a pas parlé à Damien, certainement encore sous le choc.

D’un autre côté, c’est Martin qui prend la déposition de Manon. Aurore arrive et demande à sa fille si elle a entendu un braqueur dire son prénom. Manon prétend que non puis invente une histoire pour faire croire que le bijoutier s’est trompé.

Manon ne peut garder tout ça pour elle et dit la vérité à Nordine. Elle sait que l’un des deux braqueurs est Etienne mais ne se voit pas dénoncer quelqu’un de sa famille qui en plus lui a sauvé la vie.

D’un autre côté, Etienne est avec Alexis dont la blessure est superficielle. Il veut mettre fin à leur deal et veut récupérer le tournevis. Alexis ne l’entend pas ainsi car n’ayant pas encore écoulé les bijoux, ce tournevis est la seule chose qui l’assure qu’Etienne ne le dénoncera pas. Il ne lui rendra que quand il aura l’argent.

Les policiers ont repéré la voiture des braqueurs. Le conducteur qui se trouve dedans, a volé le véhicule. Il sera relâché par la suite, une fois que son alibi aura été vérifié.
La PTS a trouvé des empreintes, du sang et des cheveux dans ce véhicule. Damien n’a plus qu’à analyser tout cela. Il découvre ainsi qu’un des cheveux correspond à 50 % de l’ADN de Dorian. Il s’agit donc d’Etienne, ce qui étonne Aurore.

D’un autre côté, Etienne explique à Manon le chantage donc il est victime. C’est pour cela qu’il a commis ces braquages. Manon lui rappelle que Timothée a été blessé et regrette qu’il n’ait rien dit à Aurore. Elle ne le dénoncera cependant pas. Etienne promet qu’il n’y aura pas d’autres braquages.

Dernière bande-annonce

Découvrez la dernière bande-annonce…

« Demain nous appartient » en replay

« Demain nous appartient » vous donne rendez-vous tous les soirs à partir de 19h10 sur TF1 mais aussi replay sur MYTF1.

Retrouvez aussi votre feuilleton en streaming, à la demande et en replay sur Molotov, la télé en direct, en replay et à la demande.