« Capital » et « Enquête exclusive » du dimanche 23 octobre 2022 : sommaire et reportages de vos magazines ce dimanche soir


ANNONCES

« Capital » et « Enquête exclusive » du dimanche 23 octobre 2022. Ce dimanche soir sur M6, vous avez rendez-vous avec  « Capital » puis « Enquête exclusive ». Egalement en replay sur 6PLAY. Découvrez maintenant le sommaire et les reportages de vos deux magazines d’information.

« Capital » et « Enquête exclusive » du dimanche 28 août 2022
© Benjamin DECOIN/M6

ANNONCES

« Capital » et « Enquête exclusive » du dimanche 23 octobre 2022 : sommaire et reportages
Capital : Chauffage, essence, électricité : comment résister à la flambée des prix ?

Économies d’énergie : les bons plans de l’anti gaspi
29 %, c’est la hausse annuelle et exceptionnelle des prix de l’énergie mesurée en mars par l’Insee. Gaz, essence mais aussi électricité, toutes les énergies consommées par les Français ont flambé. Chaque foyer dépense en moyenne près de 1 000 euros d’électricité par an, consommation et abonnement compris, et presque autant pour le gaz. Les Français sont de plus en plus nombreux à chercher des solutions alternatives pour faire baisser leurs factures. Julien Courbet s’est rendu dans une famille « témoin » pour analyser sa consommation et lui faire découvrir toute une série de bons plans pour dépenser moins. Objectif : réduire la consommation d’énergie d’au moins 25%. Pour cela, il existe des gestes simples mais aussi des applications, des appareils ou des entreprises qui vous aident à économiser. En effet, il n’est pas toujours facile de s’auto-discipliner et de penser chaque jour à mettre en œuvre tous ces petits gestes qui pourtant garantissent de belles économies. Quelles sont les solutions qui fonctionnent ? Combien peut-on espérer économiser ?

Cheminées et poêles : se chauffer au bois est-il un bon plan ?
Sept millions et demi de Français se chauffent déjà au bois et, l’an dernier, les ventes de chaudières à granulés et les poêles à pellets ont augmenté de 50 %, boostées par les primes environnementales. Car le gouvernement veut remplacer six-cent-mille chaudières au fioul en deux ans. Si les fabricants se frottent les mains devant ces records de ventes, côté consommateurs, les économies promises seront-elles au rendez-vous ? Stable depuis 2005, le prix du stère de bois permettait de diviser sa facture de chauffage par deux, qu’en est-il aujourd’hui ? D’où vient le bois de chauffage utilisé en France ? Comment sont fabriqués les fameux pellets, qui deviennent aujourd’hui une denrée rare ? Quand la filière alerte sur des risques de pénuries et des prix en hausse, faut-il encore investir dans un poêle à pellets ?

Voiture électrique : vaut-elle enfin le coût ?
Avec un prix du carburant qui s’est envolé cette année, la question devient plus que jamais d’actualité : et si cela valait enfin vraiment le coup… et le coût de passer à l’électrique ? En tout cas, de plus en plus de Français sont prêts à basculer. En 2022, 12% des ventes concernaient des voitures tout électrique, dépassant même l’hybride rechargeable ! Et la dynamique devrait s’accélérer avec le compte à rebours amorcé chez les constructeurs : plus aucune voiture à moteur thermique ne pourra être vendue en 2035 ! Seuls freins à ce boom, 60 % des Français trouvent ces véhicules chers et pointent leur faible autonomie. Il faut compter 30 % de surcoût à l’achat par rapport à une voiture à essence, avec une autonomie qui ne dépasse guère les 400 kilomètres pour un véhicule moyen de gamme. Entre le coût d’acquisition d’une voiture électrique, les dépenses de recharge, les frais d’entretien et la valeur à la revente, le jeu en vaut-il la chandelle, comparé à un modèle équivalent à moteur thermique ? Au-delà du coût, rouler électrique au quotidien ou pour un long trajet, est-ce pratique ou galère ?


ANNONCES

Enquête exclusive : Royaume-Uni : les oubliés de la Couronne

Avec la mort de la Reine Elizabeth II, le Royaume-Uni tourne une page de son histoire. Pour le nouveau souverain Charles III, les enjeux sont inédits. Car la situation économique et sociale est plus critique que jamais. Alors que le pays affiche un taux de chômage, historiquement bas, de 3,6%, la pauvreté bat tous les records. Aujourd’hui, dix-sept millions de Britanniques sont considérés comme pauvres. C’est près du quart de la population.

En cause, une inflation galopante et l’explosion des coûts de l’énergie ces derniers mois. Ils ont quasiment doublé, avant que la nouvelle Première ministre, Liz Truss, ne soit contrainte d’annoncer un gel des prix sous peine de catastrophe humanitaire cet hiver. Le tout aggravé par dix ans de coupes sévères dans les aides sociales, impulsées par le gouvernement conservateur de David Cameron de 2010 à 2016.

Résultat : le Royaume-Uni, qui ne comptait que quelques dizaines de banques alimentaires en 2010, en compte désormais plus de deux mille. Le bénévolat et les associations caritatives se multiplient. Beaucoup de familles sont à la rue et près de trois millions d’enfants ne mangent plus à leur faim. L’espérance de vie régresse dans les régions les plus défavorisées, où l’on meurt dix ans plus tôt qu’ailleurs, victime du « shit life syndrom », littéralement « le syndrome de la vie de merde ». Un cocktail mortifère de pauvreté, de malnutrition, de pathologies multiples et d’addictions à la drogue et l’alcool.

Alors que la colère couve au royaume de Sa Majesté, nos journalistes sont allés à la rencontre de ces victimes déclassées et des « working poors », les travailleurs pauvres, tous contraints de s’en remettre à la solidarité pour survivre.

De Blackpool, cité balnéaire du Nord-Ouest minée par la pauvreté, au comté verdoyant de Cumbria à la frontière de l’Écosse où les transports et services publics sont devenus quasiment inexistants, en passant par Ashton-Under-Lyne, une ville-usine paralysée par l’absence de perspectives économiques, plongée dans une Grande-Bretagne au bord de l’explosion sociale.

« Capital » et « Enquête exclusive » en replay

« Capital » et « Enquête exclusive » c’est aussi en streaming vidéo puis en replay sur 6PLAY.


Annonces