« Ici tout commence » en avance du 3 janvier 2022 : Emmanuel déterminé à évincer Louis (résumé détaillé et spoilers épisode ITC n°305)


ANNONCES

« Ici tout commence » en avance du lundi 3 janvier 2022. Fans de « Ici tout commence », continuons de prendre de l’avance. Découvrez dès maintenant le résumé complet et détaillé de l’épisode n°305 de ce lundi 3 janvier 2022. Attention en ce premier jour de la semaine, deux épisodes seront diffusés histoire de rattraper le retard de la semaine dernière. À 18h10, l’épisode n°305, à 18h30 l’épisode n°306. Voici le résumé du premier d’entre-eux.

« Ici tout commence » en avance du lundi 3 janvier 2022
capture écran TF1

ANNONCES

« Ici tout commence » en avance du lundi 3 janvier 2022 : épisode 305

Guillaume reconnait auprès que de Clotilde que Laetitia n’aurait pas du demander à Kelly de venir lui parler. Clotilde est persuadée que cette femme savait pertinemment bien ce qu’elle faisait et de toute façon, elle n’a aucune envie de revenir sur le sujet. Guillaume souhaite cependant avoir une véritable conversation avec sa femme qui se montre très claire, tant qu’ils seront mariés, il est hors de question que Laetitia travaille avec son mari. En effet, Clotilde a déjà accepté beaucoup de choses mais c’est au dessus de ses forces d’imaginer son mari et Laetitia flirter toute la journée, c’est pourquoi, elle ne reconsidèrera pas le question. Guillaume insiste cependant sur le fait que Laetitia a besoin de ce travail car elle ne s’en sort pas financièrement comme si Clotilde allait compatir pour sa maîtresse ! Guillaume demande alors à son épouse si Kelly mérite d’être forcée de quitter l’institut alors qu’elle est méritante, travailleuse. Clotilde coupe son mari en disant « et si son idiote de mère n’avait pas oublié de déposer le dossier de bourse, elle n’aurait pas de problème de frais de scolarité ».

Puis, elle propose un compromis à son mari. Elle accepte que Laetitia passe l’entretien mais si Antoine l’embauche alors Guillaume devra quitter sa maîtresse. En effet, puisque c’est pour Kelly, Clotilde n’a aucune raison d’être la seule à se sacrifier. Guillaume annonce donc un peu plus tard à Antoine que Clotilde est d’accord pour que Laetitia passe un entretien.. Antoine accepte et promet d’être le plus impartial possible. Antoine et Rose ont bien du mal à imaginer Clotilde accepter une telle situation, c’est donc que cette dernière a une idée en tête. En tout cas, si Laetitia veut ce travail, il va vraiment falloir qu’elle prouve qu’elle est à la hauteur.

Laetitia a bien conscience que son CV est bien pauvre pour ce type de poste mais elle apprend vite mais Antoine souhaite quelqu’un qui a plus d’expérience. Laetitia le comprend bien mais elle prétend avoir d’autre qualités. En effet, elle se dit sérieuse, travailleuse et connait parfaitement l’institut. Antoine lui dit que ça ne va pas être possible. Le téléphone sonne à ce moment là et Laetitia prend la communication avant le proviseur et renseigne la personne sur le concours d’entrée. Antoine reconnaît que cette prestation est plutôt pas mal. En plus, elle se débrouille en comptabilité aussi.


ANNONCES

Plus tard, Antoine explique à Clotilde et Guillaume que l’entretien avec Laetitia s’est bien passé. Elle a en effet fait preuve d’initiative, a prouvé qu’elle connaît bien l’institut et a su se montrer professionnelle. Antoine est prêt à lui donner le poste mais avant, il veut s’assurer auprès de Clotilde et son mari, que les choses sont claires. C’est bien le cas, y compris pour Clotilde qui dit qu’il n’y aura aucun problème tant que Guillaume respecte le marché qu’ils ont conclu. Ça interpèle Antoine mais Guillaume lui demande de ne pas s’inquiéter, il sait ce qu’il a à faire.

Marta et Salomé ont fait les courses pour le réveillon et les apportent chez Anaïs qui leur dit qu’elle doit annuler leur soirée parce que Lisandro ne veut pas faire la fête avec ses élèves. Anaïs n’a pas apprécié la façon de son petit ami de lui dire non comme si elle avait besoin de sa permission et à l’impression que Lisandro la prend pour une gamine capricieuse. Maintenant, Anaïs se pose plein de questions comme si elle a bien fait d’emménager chez lui.

Pendant le service, les tensions entre Anaïs et Lisandro sont palpables. Lisandro sait que sa petite amie est encore contrariée. D’ailleurs, elle lui apprend qu’elle reste à l’institut ce soir. En effet, Anaïs pense que passer une soirée en tête à tête avec Lisandro n’est pas une bonne idée. Elle comprend bien que Lisandro ne veuille pas passer la soirée avec ses élèves mais elle lui reproche de ne pas le lui avoir dit dès le départ car maintenant, elle a mis tous ses amis dans l’embarras. Lisandro décide donc de travailler aussi ce soir parce qu’il aime Anaïs et qu’il veut passer le nouvel an avec elle, même si elle lui en veut. Anaïs ne peut pas le lui interdire mais elle le prévient tout de même qu’il ne faut pas qu’il s’imagine qu’ils vont roucouler durant la soirée, elle sera à l’institut pour travailler.

Charlène ne trouve pas normal que Louis s’approprie les recettes de son père alors que pour ce dernier ce n’est qu’un juste retour des choses. Elle ne veut plus entendre le discours du fils abandonné. Louis lui explique alors qu’elle ne peut pas comprendre. En effet, elle est considérée comme une princesse et ses parents l’ont mise sur un piédestal alors que le père de Louis ne lui a jamais rien donné, même pas son nom. Pour Louis, c’est ce qui justifie qu’il vole le travail de son père et c’est la seule solution qu’il a trouvé pour garder une place à l’institut, de récupérer un tout petit peu de ce qu’il devait avoir, même si ce n’est pas réglo. Charlène peut le comprendre mais elle aurait préféré qu’il lui en parle au lieu de lui mentir. Louis tente de se justifier en expliquant à Charlène qu’il ne voulait pas la mêler à ça et que ça lui faisait du bien de voir qu’elle l’admirait.

Du côté des élèves, personne ne comprend pourquoi Louis a choisi Enzo qu’il n’arrête pas de traiter de bouffon. C’est vrai que ce n’est pas le meilleur en cuisine et à la place de Louis, Maxime aurait choisi quelqu’un d’autre. Il est interrompu par l’arrivée d’Enzo qui dit qu’en effet il n’a pas les notes du premier de la classe, mais que lui au moins a son intégrité, qu’il n’a pas léché de boules. Pourtant, c’est bien ce qui expliquerait pourquoi Louis l’a choisi.

Emmanuel trouve le choix de Louis très étonnant tout comme Claire qui fait confiance à son fils. Le directeur pensait que Louis voulait gagner un concours de cuisine et non présenter un duo de comiques. Emmanuel reste convaincu que Maxime et Clotilde vont gagner le concours. Emmanuel reconnaît que le plat de Louis était extraordinaire, ce qui pour lui est bizarre. En effet, en 2 mois, Louis est devenu un prodige, juste au retour de sa mère qui considère que son fils a toujours été doué. Elle rappelle que les plats revisités par Louis sont une réussite mais pour Emmanuel il y a une différence entre revisiter un plat et en créer un de toute pièce. C’est certain, Louis n’a pas pu faire cela tout seul et ça ne serait pas la première fois qu’il magouille pour arriver à ses fins. Pour Claire, ça ne serait pas non plus la première fois que le directeur s’invente toute une histoire plutôt que de convenir que son fils a du talent. Cette réponse n’étonne pas le directeur qui sait très bien que Claire a toujours refusé d’ouvrir les yeux sur les conneries de Louis.

Pendant ce temps, Enzo avertit Louis qu’on se demande pourquoi c’est lui qui a été choisi et lui demande ce qu’il compte faire. Louis ne compte rien faire mais qu’en revanche si on s’adresse à lui, il pourra répondre qu’être un fouille merde, ça paye. Charlène leur demande de baisser d’un ton, ce n’est pas le moment qu’on s’aperçoive qu’ils ne s’entendent pas. Enzo propose de faire semblant de bien s’entendre ce qui semble bien compliqué pour Louis qui trouve que c’est au dessus de ses forces. Charlène propose d’organiser la soirée du réveillon chez elle. Si au cours de cette soirée, Louis et Enzo arrivent a donné le change, cela fera taire les gens. Et c’est parti pour un réveillon chez les Teyssier.

Quand Louis rentre, Claire lui demande s’il est certain qu’Enzo qui peut certes avoir parfois de l’instant, est le meilleur binôme. Louis répond qu’il ne lui demande pas d’avoir des idées de génie, ça c’est son boulot. Il a besoin d’un bon petit soldat qui obéit aux ordres. Il n’a pas choisi Charlène pour ne pas tout mélanger. Louis lui explique ensuite que cette idée de Saint-Jacques lui est venue comme ça, à force de tester des trucs. Louis qui n’apprécie pas toutes les questions de sa mère, lui demande ce qu’il lui prend car d’ci peu elle l’accuserait d’avoir volé la recette. Ce n’est pas le cas car Claire est en fait impressionnée et trouve que son fils a fait énormément de progrès. En effet, pour un chef tout juste sorti de l’école, il s’agit d’un plat très abouti. Claire finit par avouer que le directeur est venu lui parler et qu’il a pu semer un léger trouble dans son esprit. Pour effacer ce léger trouble, Louis montre les recettes des grands chefs à sa mère qui sont toutes répertoriées. Claire arrête son fils et reconnaît que c’était idiot de sa part. Louis n’est pas étonné et lui dit qu’il a l’habitude qu’elle ne lui fasse pas confiance.

La fête bat son plein mais peu d’élèves croient en cette entente subite entre Louis et Enzo. Pour autant, quand c’est pour se moquer de Maxime, ils sont tous les deux sur la même longueur d’onde ! Maxime en a marre de la jalousie d’Enzo à qui il dit ne pas être responsable s’il a des choses à prouver. Il va même jusqu’à lui dire que tout le pense pense de lui qu’il est un branleur. Maxime n’a pas le temps de finir sa prochaine phrase puisqu’il reçoit un coup de point d’Enzo. Emmanuel arrive à ce moment là et met fin à la fête.

C’est beaucoup plus calme au double A. Les clients sont contents et il y a une bonne ambiance, comme c’est toujours le cas le soir du nouvel an. Anaïs fait en pas en direction de Lisandro en admettant avoir un peu suréagit. De son côté, Lisandro admet ses torts également. Ils sont interrompus par Salomé qui leur apprend qu’ils ne savent pas où passer la soirée. Lisandro ne veut toujours pas d’élèves chez lui mais il les autorise à finir la soirée dans la salle commune, il en prend la responsabilité. De plus, il propose à Anaïs de les rejoindre pour qu’elle s’amuse un peu elle aussi.

Pendant ce temps, Constance soigne Maxime et Emmanuel demande à ce dernier s’il voit Louis à la tête de l’institut, ce qui n’est pas le cas. Le directeur lui explique que c’est ce qui va se passer, après avoir gagné le concours. En effet, le plat de Louis est surprenant, créatif avec ce petit côté traditionnel qui a su se renouveler alors qu’il n’en a pas le talent. Emmanuel est convaincu que Louis a volé cette recette à son père qui était le seul à avoir ce style. Pour autant, cette recette n’apparaît dans aucun des livres d’Auguste qui a peut être parlé à son fils avant de mourir, à moins que Louis ait fouillé dans les affaires de son père. Si le directeur voit juste, c’est sûr que Louis s’est procuré d’autres recettes, ce qui lui donnerait un avantage certain pour le concours. Emmanuel ne veut absolument pas que Louis passe ce concours. Il faut donc trouver un moyen de l’arrêter avant.
Maxime retourne à la fête et c’est une nouvelle année qui commence.

En 2022 « Ici tout commence » vous donne rendez-vous tous les jours, du lundi au vendredi, dès 18h30 sur TF1 et/ou en replay sur MYTF1


Annonces