« Zone Interdite » et « Enquête exclusive » du 12 septembre 2021 : sommaire et reportages de ce dimanche soir


ANNONCES

« Zone interdite » et « Enquête exclusive » du 12 septembre 2021 : au sommaire ce dimanche soir. Ce dimanche soir sur M6 vous avez rendez-vous avec vos deux magazines d’information « Zone interdite » puis « Enquête exclusive ». Egalement en replay sur 6PLAY. Nous vous proposons d’en découvrir le sommaire et les reportages.

« Zone interdite » et « Enquête exclusive » du 12 septembre 2021
© Philippe QUAISSE / PASCO AND CO / M6

ANNONCES

« Zone interdite » et « Enquête exclusive » du 12 septembre 2021 : au sommaire cette semaine

« Zone Interdite » : Guerres de voisinage, conflits du quotidien : comment sortir de cet enfer ?

Guerres de voisinage, litiges à la consommation, malfaçons ou différends entre propriétaires et locataires pour des loyers impayés, les conflits du quotidien empoisonnent la vie de milliers de Français. Ils peuvent parfois durer des années et encombrent les tribunaux.

Menaces, insultes, violences, un conflit de voisinage explosif empoisonne Tourrettes-sur-Loup, petit village idyllique de l’arrière-pays niçois. Les occupantes d’une vieille bastide divisée en deux se déchirent à propos d’une terrasse mitoyenne. Mais malgré des plaintes au pénal déposées par les deux parties, la justice est impuissante. Alors c’est le maire de Tourrettes-sur-Loup qui va tenter de s’interposer et d’apaiser la situation.

Lorsque le conflit s’enlise faute de dialogue, la situation peut devenir aberrante : près de Montauban, Franca, 70 ans, se retrouve bloquée chez elle à cause d’un portail cadenassé par son voisin. Entre la vieille dame et le « cadenasseur », douze années de querelle à propos d’un droit de passage. Et pourtant, les deux voisins ne se sont jamais parlé directement ! Aujourd’hui, seule une reprise du dialogue pourrait permettre de débloquer la situation.


ANNONCES

Pour éviter les procès et tenter de trouver une solution à l’amiable, il existe pourtant des pacificateurs : les conciliateurs de justice. Ils sont 2 500 bénévoles et c’est une obligation de les consulter pour tous les litiges inférieurs à 5 000 euros ou pour les conflits de voisinage, avant d’envisager un procès.

Dans la banlieue de Lille (Nord), Véronique, jeune retraitée et ancienne candidate de téléréalité, va apprendre à écouter et à faire preuve de diplomatie pour déminer les petits litiges du quotidien ou les guerres de voisins. Le secret : amener les parties à discuter.

La discussion, c’est précisément la philosophie d’Annick pour mettre fin aux litiges en matière de consommation. Bénévole à la CLCV (Consommation, Logement et Cadre de Vie), une association de défense du consommateur, Annick sillonne les routes du Loir-et-Cher sept jours sur sept pour aider des clients victimes d’arnaques ou de malfaçons. Pour obtenir gain de cause, elle met le pied dans la porte et va voir directement les artisans pour leur demander des comptes. Une méthode musclée qui n’a qu’un objectif : éviter un procès long et coûteux aux deux parties.

Qui sont ces Français qui s’engagent bénévolement pour résoudre les conflits et quelles sont leurs méthodes alternatives pour mettre fin aux litiges à l’amiable ? Est-il possible de renouer le dialogue lorsque tout paraît perdu ? Dans une France à cran depuis la crise sanitaire, rencontre avec les pacificateurs de notre société.

« Enquête exclusive » : Voyage au cœur de la Sicile secrète

C’est l’une des îles les plus réputées et les plus touristiques de la Méditerranée. C’est aussi la plus secrète. À travers ses habitants, ses traditions, son code de l’honneur bien spécifique et son histoire parfois violente, la Sicile offre un étonnant visage, hors des sentiers battus.

L’été, l’île attire pour son patrimoine antique et ses plages ensoleillées. Mais il existe d’autres joyaux méconnus, comme le Palazzo Gangi : au cœur de Palerme, une perle de l’architecture baroque du XVIIe siècle où a été tourné le « Le Guépard », le film de Luchino Visconti, que nous fait découvrir la princesse Carine Vanni Calvello.

À Palerme, le magnifique côtoie le sordide. Le combat de Giovanni Moncada, ce sont les amas d’ordures qui jonchent la ville. Dans certains quartiers, les voitures ne peuvent plus circuler. Et une partie de l’argent affecté au traitement des déchets est détournée.

En Sicile, corruption et criminalité font partie du décor, même si la mafia Cosa Nostra, l’une des spécificités de l’île, se fait plus discrète. Selon Maurizio De Luccia, magistrat anti-mafia sous protection permanente, « la mafia est affaiblie, mais elle est toujours là ». Il existe même une « mafia tour » qui sillonne Palerme, avec des adresses incontournables, comme celle des frères Conticello. Malgré les menaces, ils ont refusé de payer la protection de la Cosa Nostra. Leur restaurant « L’Antica Focacceria San Francesco », une institution à Palerme, propose une spécialité unique depuis 1834 : un sandwich à la rate de bœuf. Pour leur cuisine, ils utilisent toute la gamme des produits locaux, car la Sicile est un grand jardin : tomates, olives, agrumes. Ces dernières années, avec le réchauffement climatique, de nouvelles variétés sont apparues. Et certains producteurs locaux en ont profité pour se lancer dans la culture de fruits exotiques.

Autre spécificité de l’île, l’Etna. Le plus haut volcan d’Europe et le plus actif est l’un des plus visités avec 3 000 touristes par jour. La plupart d’entre eux empruntent le téléphérique. Certains font l’ascension par le versant nord, plus difficile et plus secret. Un itinéraire étonnant entre coulées de lave et chapelle rescapée miraculeusement.

En été, à Agrigente, ville célèbre pour ses temples grecs située en haut d’une colline sur la côte sud-ouest de la Sicile, il faut assister aux festivités en l’honneur de Saint Calogero, l’ermite qui a évangélisé la région au Ve siècle. Sa statue est portée en procession dans toute la ville, suivie par des milliers de personnes, pour la plupart des habitants mais aussi des pèlerins. Une fête à ne pas manquer pour mieux comprendre l’esprit de l’ile et voir qu’ici les prêtres ont parfois plus de pouvoir que les hommes politiques. Car pour les habitants de l’île, la religion est présente à chaque moment important de la vie. Nous le découvrons à Monterosso Almo, l’un des plus beaux villages d’Italie, pour un mariage très typique à la sicilienne. Ici, pas besoin de passer devant monsieur le maire, le prêtre suffit !

« Zone interdite » et « Enquête exclusive » c’est ce dimanche 12 septembre 2021 à partir de 21h05 sur M6.

LIENS SPONSORISES


Annonces