« Un si grand soleil » en avance du lundi 27 septembre 2021 : Céline retire « enfin » sa plainte (résumé détaillé et spoilers de l’épisode n°739)


ANNONCES

« Un si grand soleil » en avance du lundi 27 septembre 2021. Pour tous les nombreux fans de la série de France 2 « Un si grand soleil », il est temps de découvrir le résumé complet et détaillé du prochain épisode inédit, celui qui sera diffusé ce lundi 27 septembre à 20h45 sur France 2 et France.TV.

« Un si grand soleil » en avance du 27 septembre 2021
capture FTV

ANNONCES

« Un si grand soleil » en avance du lundi 27 septembre 2021 : résumé détaillé et spoilers de l’épisode n°739

Céline se rend bien au rendez-vous qui lui a été fixé la veille au soir. Elle découvre avec surprise que c’est Claire qui se cache derrière tout ça, qui veut la faire chanter. Claire lui dit qu’elle est prête à lui donner les documents si elle fait exactement ce qu’elle lui dit, à savoir retirer sa plainte. Elle lui en donne un en attendant. Céline s’empresse ensuite de téléphone à Manu pour tout lui raconter, mais il ne croit pas un mot de ce qu’elle lui dit et pense même qu’elle a besoin d’être aidée. Et alors qu’il fait profiter de la fin la conversation à Alex, il finit par lui conseiller d’aller voir quelqu’un pour en parler.

Un peu plus tard Claire retrouve Myriam et elle lui avoue que ce moment avec Céline a été chaud. Elle l’a traitée de perverse, de dingue et a qualifié ce chantage de dégueulasse. Céline a eu peur certes, mais n’a pas dit qu’elle allait retirer sa plainte.

Chez Cécile, Christophe s’excuse auprès de Cécile, sa compagne, d’avoir été un peu maladroit avec sa soeur la veille puis s’étonne qu’elles s’entendent bien alors qu’elles sont au final très différentes. Et même si elle est imprévisible, incontrôlable et aime provoquer, Cécile adore sa petite soeur, Margaux…


ANNONCES

Un peu plus tard tard, Christophe appelle Johanna pour faussement la féliciter de l’ouverture de son nouveau cabinet et pour le recrutement de sa nouvelle collaboratrice. S’étonnant que cette collaboratrice soit la soeur de Cécile, il la met en garde contre toute tentative d’instrumentalisation…

Au commissariat, Manu a fait venir sa voisine qui s’apprêtait pourtant à prendre un train. Pourquoi ? Parce qu’elle sait lire parfaitement sur les lèvres. Et Elise lui montre les images de vidéo surveillance dans le cadre de l’affaire de la Porshe volée. Et elle se montre sûre d’elle. Sylvie a dit : « La voiture sera livrée la semaine prochaine. Ensuite on va devoir agir rapidement. Tu as bien pris ton billet d’avion ? ». Manu en arrive donc à la conclusion que Sylvie est la commanditaire du vol et Sara sa complice.

Une fois au commissariat, Sylvie n’en mène pas large face à Elise. Elle confirme avoir tenu ces propos mais tente de mettre Sara hors de cause. C’est en découvrant que son mari l’avait trompée qu’elle a lancé une procédure de divorce mais sans lui en parler. En s’apercevant qu’elle n’aurait droit à rien alors qu’elle assumait une grande part du travail, notamment la comptabilité, elle a imaginé ce vol comme une sorte d’indemnisation pour tout le travail fourni pendant des années sans jamais être payée.

De son côté, et interrogée par Manu, Sara affirme qu’elle était harcelée par son patron qui voulait la pousser à démissionner. Elle était sous anti-dépresseurs pour tenir le coup. Puis d’affirmer qu’il était également horrible avec sa femme qu’il manipulait, trompait et avec laquelle il était odieux. Et si Sara confirme avoir plannifié le vol de la voiture, elle affirme que finalement elles ne l’ont pas fait, elles ont renoncé au dernier moment. Elle jure que ni Sylvie, ni elle, n’ont volé la voiture.

Au garage, Manu vient informer le patron que sa femme est l’instigatrice du vol. Il s’étonne toutefois que sa femme ait pu voler la voiture alors que cette nuit-là, ils étaient ensemble. Il semble avoir du mal à croire à toute cette affaire mais aussi aux accusations de harcèlement dont il fait l’objet de la part de Sara.

Pendant ce temps-là, la juge décidé de mettre Sylvie en examen. Au cabinet, Florent raconte toute l’histoire à Johanna et semble persuadé qu’elles n’avouent pas être allées jusqu’au bout comme mieux s’en sortir. Margaux se mêle à la conversation et trouve bizarre que les deux femmes aient dit la même chose alors que les « flics » leurs ont mis la pression séparément. Et Sylvie et Sara disaient la vérité ?

Chez Levars, Céline vient tout raconter. Elle s’étonne de la réaction de Manu. Levars fait mine de réfléchir puis lui conseille d’aller parler directement au procureur et de ne surtout pas ignorer ce que lui a dit Claire. Pour Levars, il faut qu’elle se protège et le retrait de la plainte semble être le meilleur moyen d’autant que les gens qui cherchent les papiers ne sont pas des enfants de chœur et n’ont pas d’états d’âme. Pour lui, Céline est en danger et il n’y a pas d’autre solution

Myriam reçoit un appel d’Alex qui lui demande si elle a eu des nouvelles de Céline. Il lui raconte que Céline est sûrement en train de péter les plombs, croit qu’elle est victime d’un complot.. Selon lui il semble évident qu’elle fait des bouffées délirantes paranoïaques depuis la mort de Violette ce qui expliquerait son comportement. Il lui demande si elle connaît quelqu’un qui pourrait lui venir en aide.

Céline et Levars sont chez le procureur. Selon son avocat, elle veut retirer sa plainte car, sous l’effet du choc de la perte de sa tante, elle aurait manqué d’objectivité sur certains faits et voudrait rétablir la vérité. Céline confirme, avoue qu’elle était furieuse contre ce testament et qu’elle avait besoin de trouver des coupables et qu’au final Claire et Myriam n’ont pas abusé de la situation. Elle affirme s’être mis ça dans la tête car elle avait besoin de trouver des coupables. Et d’aller même jusqu’à affirmer que Claire lui avait demandé l’autorisation d’emmener Violette hors de l’hôpital. Le procureur s’étonne de ce soudain revirement mais Levars affirme que sa cliente a été bouleversée par ce décès, qu’elle a traversé une phase de chocs post-traumatiques qui a déformé sa perception de la réalité. Elle confirme vouloir retirer sa plainte.

Spoilers et résumés en avance du 28 septembre au 1er octobre 2021

Le reste de la semaine en quelques lignes…

Mardi 28 septembre 2021, épisode 740 : Tandis qu’Alex se lance dans une petite enquête personnelle risquée, pour Myriam, la boucle est bouclée. Pendant ce temps, Camille fait bonne impression devant ses parents.

Mercredi 29 septembre 2021, épisode 741 : Alors que Kira met une nouvelle fois en garde Camille et que Lucille écrit un article au ton différent, Margot utilise ses remarquables talents de comédienne pour faire avancer un dossier.

Jeudi 30 septembre 2021, épisode 742 : Alors qu’Alex semble se découvrir une toute nouvelle vocation et demande l’aide de Nassim pour être adoubé, Guilhem s’insurge à nouveau contre les pratiques discutables et le cynisme de sa nièce.

Vendredi 1er octobre 2021, épisode 743 : Alors que grâce à deux cheveux, l’enquête progresse de manière inattendue, Alex, face aux questions percutantes d’Akim, est bien obligé de passer aux aveux.

Passez un bon week-end et retrouvez « Un si grand soleil » ce lundi 27 septembre 2021 dès 20h45 sur France 2 mais aussi en streaming vidéo puis replay sur France.TV durant 7 jours. « Un si grand soleil »  c’est aussi en avant-première sur Salto.Fr

LIENS SPONSORISES


Annonces