« Envoyé Spécial » et « Complément d’enquête » du 2 septembre 2021 : sommaire et reportages de la semaine


ANNONCES

« Envoyé Spécial » et « Complément d’enquête » du jeudi 2 septembre 2021. Ce jeudi soir vous avez rendez-vous avec « Envoyé Spécial » dès 21h05 puis « Complément d’enquête » dès 22h55.  Découvrez maintenant le sommaire de vos deux magazines d’information.

« Envoyé Spécial » et « Complément d'enquête » du 24 juin 2021
© Nathalie Guyon – France 2/FTV

ANNONCES

« Envoyé Spécial » et « Complément d’enquête » du jeudi 2 septembre 2021 : sommaire et reportages de ce jeudi soir

« Envoyé Spécial »

🔴 LES SOLDATS DU CŒUR
Un reportage de Manuel Laigre et Guillaume Maurice pour Cover Films

Ils opèrent en urgence des malades sur les trottoirs de … Paris !
Une unité spéciale de médecins pratique des opérations cardiaques au plus près des malades parce que « chaque seconde compte ». De la médecine « de guerre » en temps de paix en plein cœur de Paris.

🔴 VACANCES : DU PARADIS A L’ENFER
Un reportage de Nathalie Gros et Guillaume Viart pour Capa


ANNONCES

Nous avons testé pour vous les arnaques de l’été !
De la « villa de rêve » qui en fait vous fait vivre un cauchemar, aux locations déjà occupées, et les petites « annonces » piégées par les escrocs du web, nous vous donnerons aussi les clefs pour déjouer les nombreux pièges qui empoisonnent aujourd’hui l’industrie du tourisme.

🔴 AFGHANISTAN : LES REVES BRISES DES FEMMES DE KABOUL
Un reportage de Pierre Monegier, Sandra Calligaro et Mikael Bozo

A quelques jours de la chute de Kaboul, Envoyé Spécial a rencontré dans la capitale afghane, des femmes dont le destin a basculé avec l’arrivée des talibans. Atifa a 14 ans. Fin Juillet, elle reprenait l’école et rêvait de devenir guide touristique. Aujourd’hui elle se cache. Faousia est sage- femme dans une maternité de Kaboul régulièrement frappée par des terroristes. Fin Juillet nous l’avons suivie dans son travail auprès des femmes. Aujourd’hui elle craint de ne plus pouvoir exercer. Envoyé Spécial vous fait partager les dernières heures de liberté de deux femmes aux destins brisés.

🔴AU SECOURS DES OUBLIES DE KABOUL
Un reportage de Laura Aguirre de Carcer

Ils sont afghans, militaires ou civils et ont travaillé pour la France. Nous les avions rencontrés il y a deux ans. Aujourd’hui que Kaboul est aux mains des talibans, que sont- ils devenus ? Accueillis en France ou cachés par peur des représailles , nous avons voulu savoir comment la France tient sa promesse de ne pas les abandonner.

« Complément d’enquête »

🔴 « Fake news, la machine à fric »

Une enquête d’Aude Favre et Sylvain Louvet avec Babel Doc.

Des dizaines de milliers de partages sur les réseaux sociaux en moins de 24 heures, 6 millions de vues en 12 jours à peine. Dès sa sortie en novembre dernier, le documentaire « Hold-up » connaît un succès phénoménal, à la hauteur de la controverse qu’il va susciter. Aussitôt qualifié de complotiste, le film est épinglé par de nombreux médias pour ses erreurs factuelles, ses raccourcis et insinuations non fondées.

Une controverse qui n’a pas empêché son réalisateur de récolter près de 300.000 euros de dons sur les plateformes de crowdfunding. Un record. En plein bouclage d’un nouveau film consacré à la pandémie, Pierre Barnérias a exceptionnellement accepté d’accorder une interview aux équipes de “Complément d’Enquête”. Comment cet ancien journaliste réagit-il aux accusations de complotisme ? Qu’a-t-il fait des centaines de milliers d’euros récoltés ?

À l’heure du doute généralisé, l’industrie du mensonge ne s’est jamais aussi bien portée. Les sites spécialisés dans la diffusion de fausses informations empocheraient chaque année près de 250 millions d’euros selon les estimations d’une ONG américaine. Aux États-Unis, justement, nos équipes ont rencontré et interrogé des hommes d’affaires qui ont construit leur fortune sur le commerce des fake news. Ils dévoilent pour la première fois les secrets de leur business.

Grâce à une étude inédite menée en collaboration avec 50 citoyens, “Complément d’Enquête” a pu mettre au jour les circuits opaques de financement du complotisme. Géants de la téléphonie mobile, de la grande distribution, de l’industrie automobile : cette investigation révèle le nom des marques qui financent les producteurs de désinformation via leurs publicités en ligne.

Plus surprenant : des associations caritatives et le gouvernement lui-même participent à ce business en versant des milliers d’euros chaque année à des manipulateurs qui mettent en péril notre santé et nos démocraties.

« Envoyé Spécial » puis « Complément d’enquête » c’est ce jeudi 2 septembre 2021, dès 21h05 sur France 2 puis en replay sur France.TV durant 7 jours.

LIENS SPONSORISES


Annonces