« Drôle de vie pour une rencontre » du 18 août 2021 : ce mercredi soir « Venise, une ville posée sur l’eau »


ANNONCES

« Drôle de vie pour une rencontre » du 18 août 2021. En ce mercredi soir, rendez-vous dès 20h50 sur France 5 pour votre magazine « Drôle de vie pour une rencontre ». Deux numéros au programme « Venise, une ville posée sur l’eau » puis « Philippines, Manille »

« Drôle de vie pour une rencontre » du 18 août 2021
France Télévisions/FTV

ANNONCES

Rendez-vous dès 20h50 sur France 5 ou en streaming vidéo puis replay sur France.TV

« Drôle de vie pour une rencontre » du 18 août 2021

« Venise, une ville posée sur l’eau »

Venise est sans nul doute l’une des plus belles villes du monde. Mais vivre au plus près de l’eau n’est pas de tout repos. Dans la cité des Doges, les voitures sont interdites, tout comme les vélos et les trottinettes, alors chaque geste de la vie quotidienne est plus compliqué qu’ailleurs et devient rapidement un effort. Faire ses courses, déménager, faire du sport, aller au bureau.. Ici tout se fait à pied ou en bateau. On dit que les Vénitiens marchent en moyenne 10 kilomètres par jour ! La splendeur de la ville ne doit pas cacher les menaces qui pèsent sur elle. Construite au Moyen-Age sur des sols vaseux, elle s’enfonce inexorablement. Conjuguée à la montée des eaux, Venise est de plus en plus souvent inondée et, si rien n’est fait, la Sérénissime risque de disparaître d’ici un siècle. Pendant deux semaines, Alexandra Alévêque va vivre chez Gloria et Carlo. Gloria est une ancienne championne de Voga, ces bateaux à rame typiquement vénitiens. Tous deux travaillent dans l’école qu’elle a créé il y huit ans. Ensemble, sur terre et sur l’eau, ils vont accompagner Alexandra dans sa découverte de ce joyau fragile de l’Adriatique.

« Philippines, Manille »

Alexandra Alévêque s’envole pour Manille. Avec plus de 43 000 habitants au kilomètre carré, la capitale des Philippines détient le record mondial de densité de population. La majorité des habitants vit sous le seuil de pauvreté, ce qui entraîne des graves difficultés pour se loger : 40% de la population vit dans un des 500 bidonvilles de Manille. Mais cette réalité économique n’effraie pas les Philippins. Avec un optimisme sans égal, et un fatalisme inébranlable, les habitants de la ville ont su s’organiser et s’adapter à leurs conditions de vie extrême. Mais comment 12 millions de personnes peuvent-elles vivre ainsi, comme des sardines dans une boîte bien trop petite pour elles ? Pour le découvrir, Alexandra va habiter avec une famille de 10 personnes dans une petite maison au cœur d’un bidonville de la ville..


ANNONCES

Drôle de ville pour une rencontre, ce mercredi soir à 20h50 sur France 5…


Annonces