« Capital » et « Enquête exclusive » du dimanche 25 juillet 2021 : au sommaire de vos magazines cette semaine

« Capital » et « Enquête exclusive » du dimanche 25 juillet 2021. Ce dimanche soir sur M6 vous avez rendez-vous avec vos deux magazines d’information « Capital » puis « Enquête exclusive ». Egalement en replay sur 6PLAY. Nous vous proposons d’en découvrir le sommaire et les reportages.

« Capital » et « Enquête exclusive » du 25 juillet 2021
© Nicolas BETS/M6

« Capital » et « Enquête exclusive » du dimanche 25 juillet 2021 : sommaire et reportages

« Capital » dès 21h05 : « Soirées d’été : la guerre de l’apéro »

Les vacances riment avec apéro ! À la plage, au camping, ou à la maison, c’est LE moment préféré de neuf Français sur dix. Chaque année, nous dépensons près de 20 milliards d’euros pour prendre l’apéritif. La star de cet instant privilégié, c’est bien sûr le saucisson. Chaque seconde, 2,2 kilos en sont consommés en France. Un marché colossal, près de 750 millions d’euros par an, qui pousse les marques à mettre sur le marché sans cesse des nouveautés.

L’autre grande star de l’apéro, c’est l’olive. Avec plus de 90 000 tonnes, sa consommation annuelle a bondi de près de 10% l’an dernier. Noires, vertes, grosses, petites, farcies à l’ail ou aux amandes, il y en a pour tous les goûts et tous les prix : de 7 à 30 euros le kilo ! Un marché qui réserve bien des surprises. Si les fameuses petites « olives niçoises » sont bel et bien originaires du sud de la France, 98% des olives que nous picorons sont importées. Et attention à leur couleur qui peut être trompeuse ! Certaines olives noires sont en fait des olives vertes, moins mûres et traitées chimiquement…

Mais la grande tendance cet été, ce sont les boissons qui ont le goût de l’alcool… sans alcool. Corona, Heineken, Leffe… toutes les grandes marques de bière ont désormais leur version non alcoolisée. Moins caloriques et plus saines, elles connaissent un véritable engouement : plus 40% de chiffre d’affaires en 2019 ! Et elles ne sont plus les seules à occuper ce marché en plein boum du sans alcool. On trouve désormais toutes sortes de spiritueux « degré zéro », comme le gin, le whisky ou même le rhum. De célèbres domaines de vins se sont même lancés le défi de produire des vins de célèbres cépages comme les Cabernet-Sauvignon, le Muscat ou le Pinot noir sans alcool ! Quels procédés utilisent les alcooliers pour mettre au point leurs boissons ? La promesse gustative est-elle au rendez-vous ?

Mais dès que le soleil devient rasant, cafetiers et restaurateurs sont eux aussi bien décidés à profiter au maximum du filon de l’apéro. Tous proposent désormais à la carte des « planches apéro », avec des économies à la clé sur les frais de personnel et des marges très confortables. De nombreuses start-ups vous livrent à domicile glaçons, boissons et snacks à la dernière minute, comme on livre des pizzas.

Saucisson, olives, boissons sans alcool et formules apéros : enquête sur le cocktail gagnant de l’été.

« Enquête exclusive » dès 23h10. Le thème de la semaine : Truckers : les seigneurs des routes américaines

Aux États-Unis, les routiers, appelés les truckers, forment une communauté à part qui compte trois millions de membres. Piliers incontournables de l’économie américaine (70% des marchandises sont acheminées par le réseau routier), ils parcourent jour après jour les autoroutes du pays au volant de leurs immenses camions, des monstres d’acier pouvant transporter jusqu’à soixante tonnes.

Les truckers ont leurs rites, leurs coutumes. Ils entretiennent leurs machines avec un soin extrême et sont prêts à toutes les folies pour les customiser. Plus que tout, ces amoureux du bitume incarnent le mythe américain, à l’image des cowboys d’autrefois. Une vie synonyme de liberté, de voyage et de grands espaces, même si elle a aussi ses inconvénients : travail physique harassant, longues semaines loin de la famille, dépressions, divorces, régulations de plus en plus contraignantes…

Depuis quelques années, la profession traverse même une crise des vocations. D’ici 2030, il faudra recruter un million de conducteurs pour satisfaire la demande et approvisionner tous les points de vente sur le sol américain. Profitant de cette pénurie de main d’œuvre, de nouveaux truckers ont fait leur apparition. En premier lieu, les femmes, dont le nombre a explosé. Elles représentent désormais plus de 10% des routiers américains. Lydia, 28 ans, mère de deux enfants, partage son quotidien de femme trucker sur les réseaux sociaux et s’efforce de survivre dans ce milieu difficile, et souvent machiste, en conciliant travail et vie de famille.

D’autres conducteurs arrivent également sur le marché : les Indiens du Punjab. Issus de la communauté Sikh, ils sont près de 500 000 à prendre le volant des trucks américains. Jat Prabhjot Singh est l’un d’eux. Parti de rien, il est aujourd’hui propriétaire de son camion à 300 000 euros et vit pleinement son rêve américain.

De leur côté, les truckers américains de la vieille école continuent, malgré tout, à s’accrocher, comme Gary Jones, l’expert en convoi hors gabarit. Chaque jour, il doit déjouer les pièges de la route, de plus en plus nombreux. Ou comme Tony Justice, le routier, chanteur de country, qui est devenu le porte-parole d’une communauté encore bien vivante et plus que jamais attachée à ses traditions.

« Capital » puis « Enquête exclusive » c’est demain soir à partir de 21h05 sur M6.

LIENS SPONSORISES


Annonces