« Envoyé Spécial » et « Complément d’enquête » du 24 juin 2021 : sommaire et reportages de la semaine


ANNONCES

« Envoyé Spécial » et « Complément d’enquête » du jeudi 24 juin 2021. Ce jeudi soir vous avez rendez-vous avec « Envoyé Spécial » dès 21h05 puis « Complément d’enquête » dès 22h55.  Découvrez maintenant le sommaire de vos deux magazines d’information.

« Envoyé Spécial » et « Complément d'enquête » du 24 juin 2021
© Nathalie Guyon – France 2/FTV

ANNONCES

« Envoyé Spécial » et « Complément d’enquête » du jeudi 24 juin 2021 : sommaire et reportages de ce jeudi soir

« Envoyé Spécial »

Chaque année, les équipes d’Envoyé spécial parcourent le pays à la rencontre des Français pour raconter leurs histoires, comprendre les problèmes qu’ils vivent au quotidien. Logement, travail, santé ou encore pouvoir d’achat : ces citoyens acceptent de partager avec nous quelques jours, quelques semaines pour parler de leurs préoccupations. Mais que se passe-t-il après la diffusion des reportages ? Les choses ont-elles changé pour eux ?

Pour cette dernière émission de la saison, Elise Lucet s’embarque pour un tour de France à la rencontre des personnalités marquantes de nos reportages, elle se rendra chez eux pour prendre de leurs nouvelles.

🔴 « Querelles de voisinage »


ANNONCES

Voisins bruyants, haie mal taillée, conflit avec un entrepreneur, une compagnie aérienne ou un fournisseur internet : depuis le 1er janvier 2020, pour tous les litiges du quotidien inférieurs à 5 000 euros, il n’est plus possible d’aller directement au tribunal. Le recours à un conciliateur de justice est devenu obligatoire. Objectif : désengorger les tribunaux, où le traitement de ces affaires peut parfois prendre des années.

A Moulins, François, retraité, tente au quotidien de renouer les fils du dialogue, avant que les situations ne dégénèrent. Claire, une des rares conciliatrices à exercer une activité professionnelle en parallèle, traite 120 dossiers par an et se déplace deux jours par mois dans les mairies et sur le terrain. A Perpignan, Jean-Marc souhaite également aider les gens à régler leurs problèmes sans aller au tribunal. Seulement, il souffre d’un certain manque de reconnaissance, l’Etat ne lui versant qu’une indemnité forfaitaire de 400 euros par an, bien loin de couvrir tous ses frais…

> Elise Lucet retrouvera à Moulins François, le conciliateur de justice que les équipes avaient suivi lors de leur reportage. Après son passage dans Envoyé Spécial, il a reçu des dizaines d’appel de particuliers qui souhaitaient bénéficier de son aide pour régler leurs litiges. Il continue de se battre avec les autres conciliateurs pour obtenir une reconnaissance de leur mission auprès des citoyens.

🔴 « Ma vie de retraité »

Ce n’est pas la retraite qu’ils avaient imaginée : ils ont travaillé toute leur vie et pourtant aujourd’hui, ils estiment ne pas vivre décemment. Nous avons passé un mois aux côtés de retraités qui perçoivent de petites pensions. Juste au-dessus du seuil de pauvreté mais juste en-dessous de la retraite moyenne de 1 400 euros, ils se battent chaque jour pour parvenir à boucler leurs fins de mois.

A Besançon, Annie, 70 ans, a travaillé comme ouvrière puis comme femme de ménage. A la retraite depuis cinq ans, elle touche 1 180 euros par mois. Divorcée, elle doit faire face aux dépenses du quotidien, dont le crédit immobilier de son appartement qui court jusqu’à ses 82 ans… En Dordogne, Gérard, 71 ans, et Josiane, 66 ans, ont travaillé comme agriculteurs. Aujourd’hui, ils perçoivent 1 400 euros à eux deux. Les retraites agricoles sont parmi les plus faibles en France. Entre leur potager et l’aide de leurs enfants, ils nous racontent la débrouille, jour après jour, pour s’en sortir.

> Elise Lucet prendra des nouvelles d’Annie à Besançon. Sa situation est toujours aussi précaire mais la retraitée tient bon.

🔴 « Des squatteurs dans ma maison »

Depuis 2018, la vie de Monique est un cauchemar. Quand elle a mis en vente sa maison de famille, elle a découvert que celle-ci était habitée illégalement. Or, après 48 heures d’occupation, les squatteurs ne peuvent plus être délogés par la police. Monique a dû se lancer dans une interminable procédure judiciaire.

A 75 ans, Martine, elle, s’est carrément retrouvée à la rue avec son chien alors qu’elle est propriétaire d’une maison près d’Avignon. Son locataire qui ne paie plus ses loyers refuse de quitter le logement. Martine a dû être hébergée d’urgence par la mairie et se bat pour récupérer son bien. Comment vont-elles réussir à se débarrasser des squatteurs ? « Envoyé spécial » a suivi le long combat de ces propriétaires victimes.

> Elise Lucet retrouvera Martine enfin de retour chez elle. Suite à la diffusion du reportage, elle a reçu des centaines de témoignages de soutien, le squatteur a accepté de quitter les lieux et une poignée de téléspectateurs, touchés par son histoire, sont venus l’aider à remettre en état sa maison. Elle nous racontera cette incroyable chaîne de solidarité.

« Complément d’enquête »

🔴 « Michel Houellebecq : « Moi, moche et méchant ? » »

A l’été 2019, il a suffi d’une tribune controversée dans le Monde sur la mort de Vincent Lambert pour relancer « Sérotonine », son dernier roman paru quelques mois avant. Il a même frôlé les 500 000 ventes selon son éditeur !

La polémique, ça rapporte. Et Michel Houellebecq est le meilleur. En 20 ans, en 7 romans, l’écrivain a conquis la planète : 4 millions de livres vendus, traduits en 42 langues. C’est plus que la Bible jurent ses amis !

Ecrivain applaudi par ses pairs, le Prix Goncourt 2010 connait un succès populaire rare au royaume des Lettres. En avril 2019, Emmanuel Macron lui remettait la Légion d’honneur à l’Elysée.

Plateforme, Soumission : ses romans ne laissent personne indifférent.

Prophète moderne pour certains, il n’est qu’un provocateur islamophobe et misogyne pour d’autres. Devenu l’idole d’une droite décomplexée, il agace l’intelligentsia de gauche.

Mais que sait-on vraiment de Michel Houellebecq ? Quel homme se cache derrière la cigarette ? Qui connait le parcours cabossé de Michel Thomas, son vrai nom ? Qui sont ses amis, ses soutiens, quelles sont ses opinions politique ?

Houellebecq c’est la success-story d’un loser, d’un mal parti. L’histoire d’un petit informaticien dépressif devenu « grand écrivain » multimillionnaire.

Complément d’enquête vous raconte l’histoire incroyable du plus fou des auteurs français.

Un portrait réalisé par Clément Castex, Matthieu Renier et Karim Annette.

« Envoyé Spécial » puis « Complément d’enquête » c’est ce jeudi 17 juin 2021, dès 21h05 sur France 2 puis en replay sur France.TV durant 7 jours.

LIENS SPONSORISES


Annonces