Tout savoir sur le frelon asiatique (ou presque)


ANNONCES

‌Le frelon asiatique est en fait une guêpe qui comme indiqué dans son nom, vient d’Asie, du Japon pour être plus précis. Il est arrivé en France en 2004, certainement lors d’un transport de marchandises. C’est une espèce de frelon invasive, qui peut être considéré comme nuisible.

frelon asiatique
Image par Fablegros de Pixabay

ANNONCES

Les frelons vivent en colonies comme les abeilles avec une reine appelée fondatrice qui pond des oeufs. Une reine ne vit qu’une année. Au printemps, la fondatrice crée sa colonie qui est alors composée de larves. A ce moment de l’année, elle ne pond qu’un oeuf par jour. 45 jours plus tard, temps nécessaire aux larves  pour se développer et devenir entre autre des ouvrières, la reine pond alors jusqu’à100 oeufs par jour

Les nids des frelons asiatiques sont des grosses sphères qui peuvent atteindre 1 mètre de hauteur et 82 cm de diamètre. Ils sont souvent situés en hauteur, sur des arbres. Cependant, le frelon asiatique se comporte comme un opportuniste. On peut donc trouver ses nids dans des cheminées, sous une charpente, dans une maison…

Dans un nid, il y a environs 2 000 frelons et parmi eux environs 550 fondatrices qui, si elles sont fécondées, soit au alentours de 200, formeront leur propre colonie l’année suivante. Bon nombre de ces reines meurent pendant l’hiver. On estime qu’un nid peut donner environ 4 nids l’année suivante.


ANNONCES

Un frelon asiatique de type ouvrière peut s’éloigner jusqu’à 2 km autour de son nid.

Comment reconnaître un frelon asiatique ?

Le frelon asiatique ressemble à une guêpe mais en plus gros. Il se différencie du frelon européen par sa taille d’environ 3 cm alors que le frelon européen mesure environ 4 cm. Le frelon asiatique a une tête noire, des pattes noires près de l’abdomen et jaunes aux extrémités, un anneau orange sur son abdomen et son thorax foncé et velu. Le vol du frelon est bruyant et caractéristique.

Le frelon asiatique pique

Le frelon asiatique pique quand il se sent en danger ou qu’il se sent attaqué où encore si on dérange son nid. Lorsqu’il pique, le frelon asiatique ne perd pas son dard, donc il peut recommencer.. Il nous injecte ainsi un venin qui provoque de vices douleurs et une boursouflure au niveau de la piqûre qui nous démange. Dans la plupart des cas, une piqûre de frelon asiatique est sans gravité mais il arrive qu’elle provoque des réactions allergiques. Certaines personne, après une piqûres de frelon asiatique, vomissent et / ou ont mal à la tête ou encore une chute de tension.

Il arrive aussi qu’une piqûre de ce frelon soit mortelle, ça reste cependant exceptionnel.

Comment éviter la piqûre d’un frelon asiatique ?

Pour éviter la piqûre d’un frelon asiatique, il faut bien évidemment ne pas s’approcher de son nid et encore moins de tenter de le détruire soit même. Il faut faire appel à un professionnel.

Mais, bien souvent, c’est le frelon qui vient vers nous car il peut être attiré par un parfum, une odeur, un vêtement de couleur claire, de la nourriture, quelque chose de sucré comme une boisson, un fruit…Dans ce cas, il ne faut pas s’agiter ou céder à la panique. En effet, cela va énerver ce gros insecte qui va se sentir attaqué et donc piquer. Il faut au contraire, rester calme, éviter les gestes brusque et s’éloigner.

De quoi se nourrit un frelon asiatique ?

Le frelon asiatique est un prédateur qui lui même ne connait que peu de prédateurs. L’espèce de frelons asiatiques présente en France aime particulièrement les abeilles. Mais, à défaut, il peut se contenter de chenilles, de papillons et éventuellement de pucerons, de fourmis… une étude a montré que cet insecte opportuniste mange plus de 150 espèces. Cependant, il apprécie aussi les fruits.

Le frelon asiatique détruit les ruches

le frelon asiatique est une véritable calamité pour les apiculteurs. En effet, leur régal reste les abeilles domestiques. De plus, si le frelon ne parvient pas à tuer l’abeille, cette dernière trop stressée, va produire du miel en moindre quantité. En considérant que le frelon asiatique se reproduit vite et qu’il n’a que peu de prédateurs, il peut en faire des dégâts. En effet, on estime que 10 frelons asiatiques suffisent pour détruire complètement une ruches d’abeilles. Les abeilles, qui rappelons-le sont indispensables à la biodiversité, constituent 30 % de la nourriture des frelons asiatiques. Il tue les reines et effraie les butineuses qui n’osent ainsi plus sortir de la ruche.

Comment lutter contre les frelons asiatiques ?

Le moyen le plus efficace de lutter contre la prolifération des frelons asiatiques est la destruction de leurs nids. Il se reconnait à son ouverture latérale. Les frelons opèrent la journée. Donc, la destruction de ces nids se fait en soirée ou alors très tôt au lever du jour, et par un professionnel.

Il existe aussi des pièges à frelons. Ils peuvent être achetés ou on peut les fabriquer soit même. Depuis deux ans, dans la Drôme, des pièges sélectifs sont testés justement pour lutter contre les frelons asiatiques. L’entrée conique de ce piège a une taille spécifique qui permet à tout insecte de pouvoir en ressortir, sauf le frelon asiatique qui finira par mourir d’épuisement à force de vouloir s’en échapper. C’est une solution intéressante car cette technique permet de lutter contre les frelons asiatiques tout en préservant la biodiversité.

LIENS SPONSORISES


Annonces